LE CÔ­TÉ BRI­TISH DE GRAN­BY

La Voix de l'Est - - LA UNE - MA­RIE-FRANCE LÉ­TOUR­NEAU ma­rie-france.le­tour­neau@la­voix­de­lest.ca

GRAN­BY — Les Gran­byens sont in­vi­tés à par­tir à la dé­cou­verte des ra­cines bri­tan­niques de leur ville le 26 mai pro­chain, à l’oc­ca­sion de la deuxième Jour­née du pa­tri­moine.

« On s’est aper­çu que Gran­by mé­ri­tait sa jour­née du pa­tri­moine. On a fait cette dé­marche-là l’an der­nier. Et la Ville a ac­cep­té, sans hé­si­ta­tion, de dé­si­gner le der­nier sa­me­di du mois du mai comme étant la jour­née pour la pro­mo­tion du pa­tri­moine », a ex­pli­qué mar­di à l’oc­ca­sion d’un point de presse Richard Ra­cine, membre du re­grou­pe­ment de ci­toyens Ma ville, mon pa­tri­moine.

Deux ac­ti­vi­tés sont au pro­gramme à cette oc­ca­sion. Comme l’an der­nier, une ac­ti­vi­té d’es­quisses ur­baines est pré­vue. Elle se dé­rou­le­ra à comp­ter de 10 h, au parc Vic­to­ria. Les ar­tistes, qu’ils soient pro­fes­sion­nels ou ama­teurs, sont in­vi­tés à y par­ti­ci­per. Il n’y a au­cuns frais d’ins­crip­tion. Le thème : les ra­cines bri­tan­niques de Gran­by. Aux « sket­chers » de s’ins­pi­rer li­bre­ment du thème, alors que le « quar­tier des An­glais » de la Ville, concen­tré rue El­gin, est si­tué à deux pas du parc. « Ce se­ra l’oc­ca­sion de voir les ar­tistes à l’oeuvre. L’an der­nier, ça avait été une réus­site », dit Richard Ra­cine.

L’ac­ti­vi­té se ter­mi­ne­ra à 15 h par une ren­contre des ar­tistes à Bo­réart. Ceux-ci se­ront in­vi­tés à échan­ger entre eux et à lais­ser trois de leurs des­sins qui se­ront ex­po­sés du­rant une se­maine au Pe­tit Bo­réart, sou­ligne un autre membre du re­grou­pe­ment voué à la pro­mo­tion du pa­tri­moine, Pla­cide Ro­drigue.

VI­SITE ANI­MÉE

À 13 h 30, c’est à une vi­site com­men­tée du quar­tier en­tou­rant le parc Vic­to­ria, d’où le dé­part est pré­vu, que les ci­toyens sont conviés. Le « pre­mier parc struc­tu­ré » de la Ville et le pa­tri­moine bâ­ti de la rue El­gin se­ront pré­sen­tés, note Richard Ra­cine.

L’ac­ti­vi­té pro­met de ne pas avoir les al­lures d’un cours théo­rique, mais d’être plu­tôt ani­mée, sou­ligne Re­née Durocher, aus­si membre de Ma ville, mon pa­tri­moine. Deux co­mé­diens, dont l’un per­son­ni­fie­ra le cé­lèbre au­teur gran­byen Pal­mer Cox, par­ti­ci­pe­ront à la vi­site. La ré­si­dence qu’a ha­bi­tée Pal­mer Cox, bap­ti­sée le Châ­teau Brow­nie, en ré­fé­rence à ses pe­tits per­son­nages, se trouve jus­te­ment rue El­gin.

« On a choi­si le sec­teur de la rue El­gin, entre la rue Alexan­dra et le Châ­teau Brow­nie parce qu’entre ces deux po­si­tions-là, on couvre une par­tie du pa­tri­moine ar­chi­tec­tu­ral qui est as­sez im­por­tante. Ça va de l’an­née 1853 jus­qu’à 1920. En­tre­temps, il y a la pé­riode vic­to­rienne et le re­nou­veau après la guerre », re­lève Richard Ra­cine. Ex-di­rec­teur gé­né­ral de la So­cié­té d’his­toire de la Hau­teYa­mas­ka, il ani­me­ra la vi­site.

C’est aus­si sur ce seg­ment de rue que se trouvent la ré­si­dence où a ja­dis lo­gé l’ex-maire de la Ville de Gran­by, Pierre-Ho­race Boi­vin, ain­si que la mai­son Le­clerc, qui a été pro­cla­mée « mai­son de l’an­née » à Gran­by en 1958 pour son style mo­derne, sou­ligne M. Ra­cine. Bref, le quar­tier ne manque pas d’in­té­rêt.

BONNE PAR­TI­CI­PA­TION

Cette jour­née est réa­li­sée avec le sou­tien de la Ville de Gran­by, de Vie cultu­relle et com­mu­nau­taire de Gran­by ain­si que de la So­cié­té d’his­toire.

L’an der­nier, l’or­ga­ni­sa­tion de cette ac­ti­vi­té avait été ren­due pos­sible grâce au Pro­gramme de sou­tien fi­nan­cier aux ini­tia­tives cultu­relles, un pro­gramme mu­ni­ci­pal qui de­meure mé­con­nu, se­lon la co­or­don­na­trice à la vie cultu­relle, Sa­ra Mar­cil-Mo­rin. Des pro­jets sont d’ailleurs ac­tuel­le­ment re­cher­chés, se­lon elle, alors que la date li­mite pour sou­mettre une can­di­da­ture est le 1er juin pro­chain. Les pro­jets sé­lec­tion­nés peuvent re­ce­voir une aide fi­nan­cière cou­vrant jus­qu’à 50 % des dé­penses avec un maxi­mum de 5000 $.

Pour la pre­mière Jour­née du pa­tri­moine, l’an der­nier, une tren­taine d’ar­tistes ont par­ti­ci­pé à l’ac­ti­vi­té des es­quisses ur­baines. En­vi­ron une cen­taine de ci­toyens de di­vers ho­ri­zons ont pris part à la vi­site de trois églises, si­tuées dans le même qua­dri­la­tère, soit l’église Sainte-Fa­mille, l’église St-George et l’église Unie.

« Ça nous a per­mis de faire connaître et re­con­naître ces bâ­ti­ments his­to­riques là et leur va­leur, tout en ayant le plai­sir de don­ner le contexte his­to­rique. [...] Pour une pre­mière an­née, ça a vrai­ment été une belle réus­site. Les com­men­taires étaient bons. Et ça au­gure bien cette an­née », af­firme M. Ra­cine.

— P⋆OTO C⋆RISTOP⋆E BOIS­SEAU-DION

Les membres de Ma ville, mon pa­tri­moine: Daniel Beau­re­gard, Pla­cide Ro­drigue, Richard Ra­cine, Fran­çois Bros­seau et Re­née Durocher. Ab­sente sur la pho­to: Éliette Jen­neau.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.