ho­ro­scope

La Voix de l'Est - - ACTUALITÉS -

DU 21 AVRIL AU 20 MAI

Gar­dez-vous d’avoir les yeux plus gros que le ventre. Le So­leil tou­jours en Tau­reau risque de vous don­ner en­vie d’en­tre­prendre énor­mé­ment de choses et de vou­loir tout ac­com­plir en même temps. La course contre la montre pour­rait de­ve­nir source de frus­tra­tions. Il se­rait pré­fé­rable d’en­vi­sa­ger des en­ga­ge­ments et des réa­li­sa­tions un peu plus mo­destes...

DU 21 MAI AU 21 JUIN

Vous pou­vez comp­ter sur le pas­sage de la Lune sur Vé­nus en Gé­meaux pour adou­cir l’atmosphère. Un pro­blème pour­rait dis­pa­raître aus­si ra­pi­de­ment qu’il était ap­pa­ru, sans que vous n’ayez be­soin de four­nir des ef­forts sur­hu­mains pour cor­ri­ger la si­tua­tion. En at­ten­dant, essayez de ne pas en faire une ob­ses­sion et de pour­suivre vos ac­ti­vi­tés aus­si nor­ma­le­ment que pos­sible.

DU 22 JUIN AU 22 JUILLET

Vu que la Lune en Gé­meaux ar­ri­ve­ra ce soir en Can­cer, il est pro­bable que l’on vous de­mande d’ac­com­plir une tâche à la der­nière mi­nute et que ce­la vous pro­pulse dans une course contre la montre. Pour bien faire, vous de­vrez mettre votre per­fec­tion­nisme de cô­té et vous concen­trer sur l’es­sen­tiel, quitte à lais­ser tom­ber quelques dé­tails de fi­ni­tion qui im­portent peu.

DU 23 JUILLET AU 23 AOÛT

Vous de­vriez prendre le temps de bien res­pi­rer ac­tuel­le­ment. Rien ne vous oblige à en faire au­tant dans de si brefs dé­lais. Pro­fi­tez du pas­sage de la Lune sur Vé­nus fin Gé­meaux pour vous ac­cor­der un ré­pit bien mé­ri­té et pour re­laxer. Il ne s’agit pas de temps per­du. Une baisse de votre ni­veau de stress amé­lio­re­ra votre pro­duc­ti­vi­té et la qua­li­té de votre tra­vail.

DU 24 AOÛT AU 22 SEP­TEMBRE

Il faut faire le vide avant de pou­voir faire le plein. Il est temps de vous dé­bar­ras­ser de tout ba­gage su­per­flu sus­cep­tible de vous frei­ner et de vous em­pê­cher d’at­teindre votre but. Vu que le So­leil et Mer­cure sont en Tau­reau, Signe ami du vôtre, des chan­ge­ments ne sont pas im­pos­sibles. Il suf­fi­ra de vous rendre à la moi­tié du che­min pour que l’autre vienne vous y re­joindre.

DU 23 SEP­TEMBRE AU 23 OC­TOBRE

Le pas­sage de la Lune fin Gé­meaux, qui y « croise « Vé­nus, de­vrait vous être fa­vo­rable. D’ailleurs sur les plans per­son­nel et pro­fes­sion­nel, votre po­si­tion pour­rait se sta­bi­li­ser ou s’of­fi­cia­li­ser, se­lon, vous ame­nant à en­vi­sa­ger votre cours d’ac­tion avec beau­coup moins d’hé­si­ta­tion. Et une nou­velle res­pon­sa­bi­li­té pour­rait vous pro­cu­rer pas mal de re­con­nais­sance.

DU 24 OC­TOBRE AU 22 NO­VEMBRE

L’ac­tuelle pré­sence de Ju­pi­ter dans votre Signe ac­cen­tue votre force de per­sua­sion. Il de­vien­dra peu à peu plus fa­cile de convaincre quel­qu’un de po­ser cer­tains gestes ou de l’ame­ner à par­ta­ger vos opi­nions. Il ne fau­drait tou­te­fois pas abu­ser de cet avan­tage. Gar­dez-vous d’exer­cer une in­fluence ex­ces­sive sur au­trui, si­non on pour­rait vous le re­pro­cher par la suite.

DU 23 NO­VEMBRE AU 21 DÉ­CEMBRE

Alors que la Lune pour­suit son sé­jour fin Gé­meaux, face au Sagittaire, il est pro­bable qu’une per­sonne de votre en­tou­rage soit in­ti­mi­dée par votre as­su­rance. Vous de­vriez peut-être por­ter une at­ten­tion par­ti­cu­lière afin que les autres ne se sentent pas in­fé­rieurs ou mal-à-l’aise. Votre sens de l’hu­mour de­vrait fa­ci­le­ment bri­ser la glace et dé­tendre l’atmosphère.

DU 22 DÉ­CEMBRE AU 20 JAN­VIER

Faire des dé­penses quand on le peut, c’est agréable. Faire des dé­penses quand on n’en a pas les moyens, c’est fo­lie. L’ac­tuelle pré­sence de Sa­turne et de Plu­ton en Capricorne pour­rait avoir un im­pact im­pré­vu sur vos fi­nances. C’est pour­quoi il fau­drait gé­rer vos af­faires sa­ge­ment, ce qui ne si­gni­fie en rien qu’il faille pour au­tant ver­ser dans l’ava­rice.

DU 21 JAN­VIER AU 19 FÉ­VRIER

Compte te­nu de Ju­pi­ter ac­tuel­le­ment pré­sent en Scorpion, Signe ju­gé in­com­pa­tible avec le vôtre, une si­tua­tion pour­rait vous prendre au dé­pour­vu en rai­son de son am­pleur. Mais mal­gré les élé­ments plus dé­li­cats à conju­guer, le ré­sul­tat sou­hai­té n’est pas hors d’at­teinte. Vous de­vrez sim­ple­ment faire preuve de pa­tience et de di­plo­ma­tie en­vers les es­prits ré­cal­ci­trants...

DU 20 FÉ­VRIER AU 20 MARS

Une per­sonne que vous faites pa­tien­ter pour­rait fi­nir par se las­ser d’at­tendre et en ve­nir à re­gar­der ailleurs. Vous au­riez avan­tage à sai­sir une op­por­tu­ni­té dès qu’elle se pré­sen­te­ra, ce­la in­di­que­ra à l’autre que vos in­ten­tions sont sé­rieuses. Il en ira de même pour ce qui est de nou­velles ac­qui­si­tions, car une au­baine ne se­ra peut-être pas dis­po­nible in­dé­fi­ni­ment.

DU 21 MARS AU 20 AVRIL

La Lune qui « croi­se­ra » Vé­nus à la fin des Gé­meaux pour­rait of­frir un jeu­di au cours du­quel le bon­heur des uns ne fe­ra pas obli­ga­toi­re­ment ce­lui de tous. Vous ris­quez de vous re­trou­ver dans le camp des ga­gnants, mais vous de­vrez com­po­ser avec la dé­cep­tion des autres. Alors même si la vie vous fait une sur­prise, un lé­ger bé­mol pour­rait s’y rat­ta­cher...

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.