Le grand jour ar­rive pour Pa­trick Char­le­bois

La Voix de l'Est - - ACTUALITÉS - PAULE VER­MOT-DESROCHES pver­mot@le­nou­vel­liste.qc.ca

TROIS-RI­VIÈRES — Le grand jour ap­proche pour le ma­ra­tho­nien tri­flu­vien Pa­trick Char­le­bois, qui s’en­vo­le­ra ven­dre­di en di­rec­tion de Terre-Neuve afin d’amor­cer son Canadian Ma­ra­thon Chal­lenge, qui consiste à cou­rir dix ma­ra­thons en dix jours dans les dix pro­vinces ca­na­diennes. Ori­gi­naire de Farn­ham, l’ath­lète a pro­fi­té des der­nières heures avant son dé­part pour ren­con­trer les mé­dias et faire le point sur sa pré­pa­ra­tion in­tense pour ce dé­fi qui l’at­tend.

« Je suis prêt men­ta­le­ment, et j’ai hâte. Ça fait as­sez long­temps que j’en parle, main­te­nant c’est le temps de cou­rir », a-t-il lan­cé, clai­re­ment en­thou­siaste de com­men­cer son dé­fi sa­me­di à Terre-Neuve.

L’hi­ver n’au­ra pas été de tout re­pos pour le cou­reur, qui a ten­té de se pré­pa­rer phy­si­que­ment et men­ta­le­ment du mieux qu’il le pou­vait. La mé­téo dif­fi­cile, un ho­raire char­gé avec le lan­ce­ment de son livre sur le World Ma­ra­thon Chal­lenge, de même que cer­taines bles­sures sont ve­nues af­fec­ter son en­traî­ne­ment.

Pas plus tard que la se­maine der­nière, une nou­velle bles­sure est d’ailleurs ve­nue mi­ner son mo­ral, soit le syn­drome du ta­lon du cou­reur.

« C’est une bosse qui se forme dans l’os sous le ta­lon et qui crée une dou­leur si in­tense qu’il est à peu près im­pos­sible pour moi de cou­rir. J’étais com­plè­te­ment dé­cou­ra­gé », confie-t-il.

Tou­te­fois, sous les conseils de son po­diatre et de son équipe de chi­ro­pra­ti­ciens, Pa­trick Char­le­bois a choi­si d’adap­ter ses sou­liers en fonc­tion de cette nou­velle réa­li­té.

« Mes sou­liers sont chez le cor­don­nier à l’heure ac­tuelle, et nous sommes en train de faire un trou à l’in­té­rieur, au ni­veau du ta­lon, pour me per­mettre de cou­rir et de ne pas avoir mal. Ça fait par­tie des dé­fis quand on dé­cide de se lan­cer dans une aven­ture comme ça », constate le Farn­ha­mien d’ori­gine.

Tout le long de son pé­riple, Pa­trick Char­le­bois se­ra d’ailleurs ac­com­pa­gné du ré­sident en chi­ro­prac­tie spor­tive, Thier­ry Pi­ché, qui se­ra conseillé au té­lé­phone par la Dr Ca­ro­line Pou­lin, qui suit l’ath­lète de­puis des an­nées.

Une équipe qui de­vra no­tam­ment s’at­tar­der aux dou­leurs que pour­rait connaître Char­le­bois du­rant ses dix ma­ra­thons, en rai­son des nom­breux im­pacts sur les dif­fé­rentes ar­ti­cu­la­tions de son corps.

Le Canadian Ma­ra­thon Chal­lenge avait d’abord pour ob­jec­tif d’amas­ser des fonds pour la Fon­da­tion Ter­ry Fox.

À ce su­jet, Pa­trick Char­le­bois ré­vèle que les ef­forts vont bon train avec les dif­fé­rentes or­ga­ni­sa­tions de la Fon­da­tion Ter­ry Fox dans les dif­fé­rentes pro­vinces. Par ailleurs, pour faire un clin d’oeil au ma­ra­thon de l’es­poir qu’avait réa­li­sé ce cé­lèbre Ca­na­dien, Pa­trick Char­le­bois re­cueille­ra de l’eau de l’océan At­lan­tique à Terre-Neuve au dé­part de son pé­riple sa­me­di, et la trans­por­te­ra avec lui jus­qu’à Van­cou­ver, dix jours plus tard, afin de la ver­ser dans l’océan Pa­ci­fique.

Il pren­dra aus­si soin de faire quinze « push-ups » avant le dé­but de chaque ma­ra­thon, comme le fai­sait Ter­ry Fox lors de sa course.

NOU­VEL­LISTE — P⋆OTO ARC⋆IVES LE

Pa­trick Char­le­bois, ori­gi­naire de Farn­ham, s’en­vo­le­ra en di­rec­tion de Ter­reNeuve afin d’amor­cer le Canadian Ma­ra­thon Chal­lenge.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.