Un gin bi­co­lore sur les ta­blettes

La Voix de l'Est - - ACTUALITÉS - ISA­BEL AU­THIER isa­bel.au­[email protected]­voix­de­lest.ca

Pa­no­ra­mix, c’est le nom du nou­veau gin fraî­che­ment lan­cé par l’Ab­sin­the­rie des Can­tons. Cette ré­fé­rence di­recte au cé­lèbre druide est simple comme bon­jour: telle une po­tion ma­gique, la bois­son change de cou­leur. Lit­té­ra­le­ment.

Le se­cret ré­side dans un in­gré­dient bien par­ti­cu­lier, la fleur de pois bleu. Im­por­tée d’Asie, cette plante, aus­si ap­pe­lée Cli­to­ria ter­na­tea, sert non seule­ment à tein­ter le gin d’un beau bleu azur, elle per­met éga­le­ment une mo­di­fi­ca­tion spec­ta­cu­laire.

« Lors­qu’un ajoute de l’acide ci­trique (ci­tron, lime) ou du to­nique au gin, son pH se trans­forme et il de­vient rose », ex­plique Jean-Phi­lippe Doyon de l’Ab­sin­the­rie des Can­tons.

Si le gin ro­sé était dé­jà connu de cer­tains, le gin bleu qui de­vient rose a de quoi éton­ner.

À ce jour, le Pa­no­ra­mix a néan­moins quelques com­pa­rables dans le monde.

« C’est ul­tra ré­cent comme phé­no­mène. J’avais eu vent de l’ef­fet de chan­ge­ment de cou­leur avec le thé. Je me suis dit : pour­quoi ne pas le faire avec le gin ? J’ai es­sayé et ç’a fonc­tion­né », ra­conte M. Doyon.

Cet as­pect in­usi­té a confé­ré une po­pu­la­ri­té ins­tan­ta­née au Pa­no­ra­mix, dès son ar­ri­vée sur les ta­blettes de la SAQ. « Je m’ex­plique mal un en­goue­ment aus­si ex­trême. En deux jours, nos 2400 bou­teilles étaient back or­der. Di­sons que ça fonc­tionne as­sez bien ! »

De­vant cette fer­veur pré-Noël, la pe­tite en­tre­prise gran­byenne s’est un peu fait sur­prendre et tente main­te­nant de ré­pondre à la de­mande.

D’au­tant plus que M. Doyon n’est pas au pays ces jours-ci. Lorsque La Voix de l’Est l’a joint, ven­dre­di, l’en­tre­pre­neur était jus­te­ment en mis­sion com­mer­ciale à Am­ster­dam pour faire la pro­mo­tion du gin Pa­no­ma­rix et des ab­sinthes qui font sa marque.

Or­ga­ni­sée par le MAPAQ, cette mis­sion l’a aus­si me­né à Londres.

Pour l’ins­tant, le gin bi­co­lore est dis­po­nible au Qué­bec et de­vrait en­trer sur le marché aus­tra­lien sous peu.

HAUT DE GAMME

M. Doyon in­siste ce­pen­dant sur la qua­li­té de son pro­duit. Au-de­là de l’ef­fet spec­ta­cu­laire et un peu « gad­get » qu’il gé­nère, il s’agit d’un al­cool haut de gamme.

La fleur de pois bleu pro­vient d’Asie, mais le Pa­no­ma­rix de­meure un pro­duit lo­cal et ar­ti­sa­nal quant au reste de ses in­gré­dients.

Com­po­sé de su­reau et d’épices bo­réales, le spi­ri­tueux com­bine les sa­veurs de la toun­dra à celles du thé noir, dé­crit le jeune dis­til­la­teur.

« C’est un mariage im­pro­bable et sur­pre­nant. C’est as­sez unique. »

— P⋆OTO PAGE FA­CE­BOOK DE MA­DAME GIN

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.