Ve­lan trans­fère des ac­ti­vi­tés en Inde

La Voix de l'Est - - AFFAIRES - JU­LIEN AR­SE­NAULT

MON­TRÉAL — Ve­lan a dé­ci­dé de fer­mer une de ses deux usines à Mon­tréal et dé­pla­ce­ra cer­taines ac­ti­vi­tés en Inde, ce qui af­fec­te­ra en­vi­ron 130 em­plois se­lon la Con­fé­dé­ra­tion des syn­di­cats na­tio­naux (CSN), qui es­time que cette dé­ci­sion consti­tue une dé­lo­ca­li­sa­tion.

Dans le cadre d’une re­struc­tu­ra­tion, le fa­bri­cant de ro­bi­net­te­rie in­dus­trielle met­tra la clé sous la porte, vers la fin de 2020 ou le dé­but de 2021, de son site si­tué sur la rue McAr­thur, dans l’ar­ron­dis­se­ment mont­réa­lais de Saint-Laurent.

Si cer­taines ac­ti­vi­tés se­ront re­grou­pées vers son autre site à Mon­tréal, à proxi­mi­té de son siège so­cial, ain­si qu’à Gran­by, Ve­lan compte éga­le­ment mettre à pro­fit son usine en Inde dans le cadre d’un trans­fert d’équi­pe­ment.

« Nous per­dons de l’ar­gent avec une par­tie de notre pro­duc­tion », a dit ven­dre­di le pré­sident et chef de la di­rec­tion de la so­cié­té, Yves Le­duc, au cours d’une confé­rence té­lé­pho­nique.

Afin de pré­ser­ver la com­pé­ti­ti­vi­té de la com­pa­gnie, il est ain­si né­ces­saire de dé­pla­cer les ac­ti­vi­tés de fa­bri­ca­tion de cer­tains types de valves vers des pays où les coûts sont beau­coup moins éle­vés, comme l’Inde, a-t-il ajou­té.

D’après la CSN, les em­ployés qué­bé­cois de l’en­tre­prise em­pochent un sa­laire ho­raire os­cil­lant entre 20 $ et 32 $.

Au cours d’une en­tre­vue té­lé­pho­nique, son pré­sident, Jacques Létourneau, a af­fir­mé que cette dé­ci­sion de Ve­lan lais­sait un « goût amer aux tra­vailleurs et au syn­di­cat » étant don­né qu’on fer­mait une usine au pro­fit d’une dé­lo­ca­li­sa­tion.

« Ce que je ne com­prends pas dans la dé­ci­sion de Ve­lan, c’est que l’on dit clai­re­ment aux tra­vailleurs “si vous ga­gnez (un tel sa­laire) on va don­ner votre job à des per­sonnes qui tra­vaillent peut-être pour 10 $ par jour”, a-t-il dé­plo­ré. Fran­çois Le­gault s’est fait élire en di­sant qu’il fal­lait créer des em­plois ré­mu­né­rés de 25 $ l’heure à 35 $ l’heure. Avant de les créer, est-ce que l’on peut sau­ver ceux qui existent dé­jà ? »

Pour sa part, M. Le­duc a af­fir­mé que l’en­tre­prise al­lait « tout faire » pour mi­ni­mi­ser les im­pacts au­près des em­ployés tou­chés en né­go­ciant avec le syn­di­cat, qui re­pré­sente en­vi­ron 400 sa­la­riés de la so­cié­té au Qué­bec.

Tou­te­fois, au terme du plan de trans­for­ma­tion ap­pe­lé « Vé­lo­ci­té 2020 », l’em­preinte nord-amé­ri­caine de Ve­lan se­ra moins im­por­tante, a dit son grand pa­tron. La pre­mière étape de cette ini­tia­tive vi­sait à ré­or­ga­ni­ser les ac­ti­vi­tés nord-amé­ri­caines de l’en­tre­prise en trois uni­tés.

« Ce qui est im­por­tant dans mon mes­sage (trans­mis) au mar­ché ain­si qu’aux em­ployés, c’est qu’il y a une né­ces­si­té de ré­duire notre struc­ture de coûts en Amé­rique du Nord », a-t-il lan­cé.

PRESQUE RENTABLE

Les in­ves­tis­seurs ont ré­agi fa­vo­ra­ble­ment à l’an­nonce de Ve­lan, faite jeu­di, après la clô­ture des mar­chés pa­ral­lè­le­ment au dé­voi­le­ment de sa per­for­mance fi­nan­cière au troi­sième tri­mestre. À la Bourse de To­ron­to, l’ac­tion de la com­pa­gnie a pris 72 cents, ou 7,99 pour cent, pour clô­tu­rer à 9,73 $.

Pour la pé­riode de trois mois ter­mi­née le 30 no­vembre, Ve­lan a af­fi­ché une perte nette de 200 000 $ US, ou 1 cent US par ac­tion, par rap­port à un bé­né­fice net de 300 000 $ US, ou 2 cents US par ac­tion, il y a un an.

L’en­tre­prise a at­tri­bué cette per­for­mance à une di­mi­nu­tion de la ren­ta­bi­li­té de ses ac­ti­vi­tés en France ain­si qu’en Ita­lie, où la marge brute s’est contrac­tée en dé­pit d’une aug­men­ta­tion du vo­lume d’ex­pé­di­tion.

Son chiffre d’af­faires a néan­moins grim­pé de 5,2 pour cent, à 92,3 mil­lions $ US, grâce à une hausse des li­vrai­sons d’en­ver­gure et une pro­gres­sion des re­cettes dé­cou­lant d’ac­ti­vi­tés d’en­tre­tien, de ré­pa­ra­tion et de fonc­tion­ne­ment en Amé­rique du Nord.

— P⋆OTO ARC⋆IVES LA PRESSE

«Nous per­dons de l’ar­gent avec une par­tie de notre pro­duc­tion», a dit le pré­sident et chef de la di­rec­tion de la so­cié­té, Yves Le­duc.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.