Un nou­veau-né confis­qué par les au­to­ri­tés

La Voix de l'Est - - ACTUALITÉS -

Une mère au­toch­tone du Ma­ni­to­ba qui s’est fait confis­quer son nou­veau-né par des tra­vailleurs so­ciaux alors qu’elle se re­met­tait de son ac­cou­che­ment à l’hô­pi­tal dit avoir été prise de court par la si­tua­tion et croit qu’elle n’au­rait pas dû être trai­tée de la sorte. La mère, qui ne peut être iden­ti­fiée en rai­son de la loi ma­ni­to­baine, avait ber­cé son bé­bé avant que des tra­vailleurs so­ciaux, éven­tuel­le­ment ai­dés par des gar­diens de sé­cu­ri­té et la po­lice, ne le prennent de ses bras. L’intervention avait été pré­sen­tée en di­rect sur les mé­dias so­ciaux par des membres de la fa­mille et a sus­ci­té l’ire des in­ter­nautes. La tante de la femme a ra­con­té qu’un tra­vailleur so­cial ac­cu­sait la nou­velle mère d’avoir été in­toxi­quée lors d’une vi­site au mé­de­cin. Mais se­lon elle, ce n’est pas vrai. Se­lon les sta­tis­tiques du gou­ver­ne­ment ma­ni­to­bain, en­vi­ron un nou­veau-né par jour est sai­si par les ser­vices so­ciaux. Les di­ri­geants au­toch­tones plaident que le sys­tème de pro­tec­tion à l’en­fance est dé­faillant et qu’il dis­cri­mine les Pre­mières Na­tions. La femme avait dé­jà de­man­dé de l’aide pour des pro­blèmes de dé­pen­dance, mais elle n’était pas in­toxi­quée à son ar­ri­vée à l’hô­pi­tal pour ac­cou­cher.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.