Des chan­sons pour ou­blier la grippe

La Voix de l'Est - - ARTS / WEEK-END -

1 FLU SEASON (2003), KID KOALA

Il y a une maxime qui dit: «quand la vie te donne des ci­trons, fais de la li­mo­nade». Le DJ Kid Koala l’a mise à sa main sur son album Some of my Best Friends Are DJs, où un in­ter­lude laisse plu­tôt conclure: «quand la vie te donne la grippe, fais de la mu­sique». La courte pièce Flu Season (Sai­son de la grippe) al­lie beats et so­no­ri­tés élec­tros à des éter­nue­ments et des quintes de toux. La preuve qu’on peut vrai­ment faire de l’art avec n’im­porte quoi! GE­NE­VIÈVE BOU­CHARD, LE SO­LEIL

2 LA MA­LA­DIE D’AMOUR (1973), MICHEL SAR­DOU

Un des plus gros suc­cès de Michel Sar­dou et ver d’oreille in­sis­tant — sa mé­lo­die est ins­pi­rée du Ca­non de Pa­chel­bel —, la com­po­si­tion un peu pom­peuse dé­cline sur tous les tons cette ma­la­die qui peut nous fou­droyer à tout mo­ment. Avec cette ma­gni­fique ligne: « Mais le plus dou­lou­reux, c’est quand on en gué­rit. » ÉRIC MOREAULT, LE SO­LEIL

3 GIVE ME NOVACAINE (2004), GREEN DAY

Le moins qu’on puisse dire, c’est que le nar­ra­teur file un mau­vais co­ton dans cette chan­son ex­traite de l’al­bum­con­cept Ame­ri­can Idiot de Green Day. On y évoque une mi­graine douce-amère, la né­ces­si­té de drai­ner la pres­sion d’une en­flure, d’une sen­sa­tion ac­ca­blante… Bref, ça va prendre un pe­tit cal­mant pour en­gour­dir tout ça: «Give me Novacaine.» GE­NE­VIÈVE BOU­CHARD

4 DOCTORS ORDERS, CA­ROL DOU­GLAS

Ce gros suc­cès de l’époque dis­co, lan­cé en 1975, ra­conte les «dé­boires» d’une femme qui, après avoir consul­té son mé­de­cin, dé­couvre qu’elle est en manque cruel de son homme, le­quel est som­mé par té­lé­phone de ren­trer dare-dare à la mai­son. « Un bai­ser de toi et je suis hors de dan­ger.» On sou­haite seule­ment qu’il ne re­vienne pas avec le vi­rus de l’in­fluen­za… NOR­MAND PROVENCHER, LE SO­LEIL

5 RE­MÈDE MI­RACLE, MES AÏEUX

Pour chaque ma­la­die son re­mède, que ce soit une pi­lule, une p’tite gra­nule, une in­fu­sion ou une in­jec­tion, c’est en tout cas la pres­crip­tion tous azi­muts du groupe Mes aïeux. Une chan­son à ne pas faire écou­ter aux hy­po­con­driaques… NOR­MAND PROVENCHER

2

4

5

3

1

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.