E 2019 se­ra la suite de 2018

La Voix de l'Est - - BIÈRE - PHI­LIPPE WOU­TERS phi­lippe.wou­[email protected]­me­dias.ca

n ce dé­but d’an­née, comme tout bon chro­ni­queur, je me dois de vous pro­po­ser mes pré­dic­tions pour 2019. L’exer­cice me plaît, mais j’aime faire dif­fé­rent. Tout d’abord, j’ai dé­jà ga­gné celle de mon titre ac­cro­cheur, 2019 suit bien l’an­née 2018.

À dé­faut de vous of­frir les cinq bières à boire cette an­née, les cinq bras­se­ries à vi­si­ter ou les cinq ten­dances à suivre, je vous ai plu­tôt pré­pa­ré cinq dos­siers à sur­veiller. J’aime par­ler du mar­ché en ap­puyant mes propos sur des en­jeux qui peuvent se me­su­rer — ou pas — tout au long de l’an­née. Le mar­ché de la bière est en pleine ef­fer­ves­cence — dé­so­lé, ma ré­so­lu­tion de ne plus uti­li­ser ce jeu de mot plus qu’épui­sé se­ra pour 2020 —, de nou­veaux styles sont créés presque tous les mois, ju­di­cieux mé­lange d’his­toire, d’innovation et par­fois d’au­dace. Je vous in­vite donc à re­gar­der dans ma boule de cris­tal.

LA SAQ

Sur­veillez bien notre bonne vieille so­cié­té mo­no­po­lis­tique qui se ré­veille de sa tor­peur cô­té bière après quelques ti­mides mises en mar­ché en 2018. De plus en plus d’agences d’im­por­ta­tion s’in­té­ressent à la bière et ont l’oreille de la SAQ. L’opé­ra­tion conjointe de l’Agence Vi­triol et Pi­vot qui ont im­por­té De Ranke et Boon en oc­tobre est un bel exemple. Elle a re­grou­pé des cen­taines de nou­velles transactions sur le site de la SAQ et plus de la moi­tié de celles-ci étaient de nou­velles com­mandes par de nou­veaux clients. Ce­la fait des an­nées que je constate que les « ache­teurs de bières de spé­cia­li­tés » ont au­tant de bud­get que ceux du vin, mais qu’ils ne sont pas alertes aux mêmes ca­naux de com­mu­ni­ca­tion. La SAQ com­mence à le com­prendre et — avec ses moyens qua­si illi­mi­tés — à s’in­té­res­ser à la bière im­por­tée.

LE GROUPE GLUTENBERG

Vous con­nais­sez fort pro­ba­ble­ment la bière Glutenberg, une gamme de bière sans glu­ten dis­po­nible au Qué­bec de­puis plu­sieurs an­nées. Mais der­rière la marque Glutenberg se cache un groupe bras­si­cole ap­puyé par la Caisse de Dépôt de­puis dé­cembre 2017.

Le Groupe Glutenberg, c’est la bière du même nom, la bière Osh­lag, les spi­ri­tueux Osh­lag, le dis­tri­bu­teur Trans­broue, la marque Vox Po­pu­li et les très nom­breux contrats de bras­sage si­gnés avec des pro­prié­taires de marque qui uti­lisent les sys­tèmes de bras­sage et de dis­tri­bu­tion, une pra­tique peu connue au Qué­bec, mais de plus en plus po­pu­laire. Glutenberg, c’est une ma­chine bien hui­lée prête à dé­ve­lop­per de nou­veaux mar­chés en pro­po­sant un très large ca­ta­logue de pro­duits ten­dance sur la même fac­ture et, sur­tout, en me­sure de né­go­cier des en­tentes avec des clients. Le mar­ché change, Glutenberg veut être prêt.

AMBQ (AS­SO­CIA­TION DES MICROBRASSERIES DU QUÉ­BEC)

L’As­so­cia­tion des microbrasseries du Qué­bec re­groupe les microbrasseries membres au Qué­bec et main­tient des liens avec dif­fé­rents pa­liers du gou­ver­ne­ment et par­te­naires. En ce dé­but d’an­née 2019, une nou­velle étude éco­no­mique et fis­cale por­tant sur l’in­dus­trie mi­cro­bras­si­cole au Qué­bec, com­man­dée par le mi­nis­tère des Fi­nances et réa­li­sée par la firme DDM a été ren­due pu­blique. L’étude s’ap­puie sur des don­nées éco­no­miques de 2016-2017 et ré­pond à plu­sieurs ques­tions de­meu­rées sans ré­ponse jus­qu’à la pa­ru­tion de celle-ci. L’AMBQ consi­dère que cette étude se­ra un ex­cellent ou­til de né­go­cia­tion de­vant ses pré­oc­cu­pa­tions. À suivre.

AVANT-GARDE

Con­nais­sez-vous Avant-Garde, une marque de bières créée par des jeunes pas­sion­nés qui de­vien­dra cette an­née une mi­cro­bras­se­rie in­dé­pen­dante en dé­mé­na­geant dans de nou­velles ins­tal­la­tions ? Avant-Garde, c’est avant tout des bières de pas­sion­nés pour pas­sion­nés. Ils brassent d’ailleurs l’une des meilleures Brown Ale sur le mar­ché, la Mr Brown. Avant-Garde fait bras­ser et dis­tri­buer ses bières par le groupe Glutenberg. À comp­ter de mars 2019, ils se­ront en me­sure de bras­ser leurs pro­duits dans leurs ins­tal­la­tions et s’as­su­rer de gé­rer leur ca­pa­ci­té de pro­duc­tion. Un grand pas en avant pour ces pas­sion­nés qui nous ré­servent de belles sur­prises pour 2019.

DE LA BIÈRE À TABLE

Est-ce que 2019 se­ra l’an­née des chan­ge­ments sur la table des res­tau­rants gas­tro­no­miques ? Je l’es­père. Of­frir une carte de bières bien pen­sée, c’est in­vi­ter une clien­tèle dif­fé­rente, mais tout aus­si in­té­res­sée à par­ta­ger un mo­ment gas­tro­no­mique. Il est grand temps que les res­tau­ra­teurs le com­prennent. Que dire de plus…

— TI­RÉE DE LA PAGE FA­CE­BOOK D’AVANT-GARDE

À comp­ter de cette an­née, Avant-Garde bras­se­ra ses bières dans ses propres ins­tal­la­tions de l’Est de Mon­tréal.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.