VOTRE ⋆OROSCOPE

La Voix de l'Est - - PETITES ANNONCES -

DU 22 DÉ­CEMBRE AU 20 JAN­VIER

En cette étape an­ni­ver­saire et in­ten­si­fiant votre cha­risme, le So­leil en Ca­pri­corne de­vrait vous per­mettre de convaincre les autres de vous em­boî­ter le pas. Sur­tout avec Mer­cure. Tou­te­fois, il y a des gens que tout chan­ge­ment ef­fraie et qui pré­fèrent se cram­pon­ner au sta­tu quo. Le tact et la di­plo­ma­tie vous don­ne­ront la lon­gueur d’avance dont vous avez be­soin pour les per­sua­der de vous ap­puyer.

DU 21 JAN­VIER AU 19 FÉ­VRIER

Les di­ver­gences de points de vue et de ver­sions des faits pour­raient vous lais­ser per­plexe en cette mi-jan­vier. Ar­ri­vant dans le Signe du Tau­reau, au car­ré de votre Signe, le cycle Lu­naire risque de créer un cli­mat où le doute se­ra la seule cer­ti­tude. Alors ac­cor­dez jus­te­ment le même bé­né­fice du doute aux uns et aux autres, et po­sez à nou­veau les mêmes ques­tions pour voir si les ré­ponses ont chan­gé.

DU 20 FÉ­VRIER AU 20 MARS

Quoique fra­gi­li­sée par son car­ré avec Ju­pi­ter en Sa­git­taire, Nep­tune en Pois­sons ne de­vrait pas vous dé­ce­voir. Et avec le cycle de la Lune en Tau­reau, des fa­cettes ca­chées de votre per­sonne pour­raient s’ex­té­rio­ri­ser et vous ai­der à ga­gner des points avec des gens qui vous per­ce­vaient au­tre­ment. C’est en sur­pre­nant vos ad­ver­saires que se­rez le plus apte à ti­rer votre épingle du jeu.

DU 21 MARS AU 20 AVRIL

Compte te­nu du cli­mat Ura­nien de ce dé­but de se­maine, ce n’est pas le mo­ment de vous for­ger une opi­nion dé­fi­ni­tive d’une nou­velle si­tua­tion ou de gens ré­cem­ment ren­con­trés. Le com­por­te­ment égo­cen­trique ou exu­bé­rant de cer­taines per­sonnes pour­rait être un mé­ca­nisme de dé­fense pour contrer la ti­mi­di­té. Ne les éti­que­tez pas trop vite. L’ac­tuelle vi­site de Mars en Bé­lier pour­rait vous rendre plus im­pul­sif...

DU 21 AVRIL AU 20 MAI

Avec l’ar­ri­vée de la Lune en Tau­reau, cer­taines per­sonnes sem­ble­ront com­men­cer la se­maine en jouant aux de­vi­nettes. Ce­pen­dant, vous avez le droit d’exi­ger des ré­ponses sans équi­voques, sur­tout si l’in­cer­ti­tude vous condamne au sta­tu quo. Les quatre astres en Ca­pri­corne, amis du Tau­reau, pour­raient sans doute vous per­mettre de com­men­cer la se­maine sur un coup d’éclat...

DU 21 MAI AU 21 JUIN

Étant don­né qu’elle se trouve en face de votre Signe, la conjonc­tion Vé­nus-Ju­pi­ter en Sa­git­taire de­vrait plu­tôt vous fa­vo­ri­ser. Alors évi­tez de blâ­mer les autres et de ti­rer des conclu­sions hâ­tives. Il se­rait fâ­cheux de lan­cer des ac­cu­sa­tions sans avoir la cer­ti­tude de ce que vous avan­cez. Les loi­sirs et le di­ver­tis­se­ment consti­tuent le meilleur exu­toire. Chan­gez-vous les idées et pro­fi­tez de la vie!

DU 22 JUIN AU 22 JUILLET

Mal­gré l’op­po­si­tion de quatre astres en Ca­pri­corne à votre Signe, c’est l’ar­ri­vée du cycle de la Lune en Tau­reau qui of­fri­ra des condi­tions à l’in­té­rieur des­quelles vous de­vriez vous sen­tir confor­table. Ce que vous soup­çon­nez n’est pas im­pro­bable, et même si vous ne par­ve­nez pas en­core à le prou­ver, vous de­vriez faire confiance à vos pres­sen­ti­ments tant que ceux-ci ne pour­ront pas être ré­fu­tés.

DU 23 JUILLET AU 23 AOÛT

Avec l’ar­ri­vée du cycle de la Lune en Tau­reau, au car­ré du Lion, il se­rait pré­fé­rable d’ac­cor­der le bé­né­fice du doute aux autres et de ne pas ti­rer de conclu­sions hâ­tives. On ne connaît pas tou­jours suf­fi­sam­ment de dé­tails au su­jet de la si­tua­tion de quel­qu’un pour pou­voir se per­mettre de ju­ger de ses actes. Évi­tez de condam­ner au­trui trop ra­pi­de­ment; il y a peut-être une ex­pli­ca­tion lo­gique et par­fai­te­ment ra­tion­nelle.

DU 24 AOÛT AU 22 SEP­TEMBRE

Le bon re­gard de Nep­tune en Pois­sons de­vrait vous per­mettre de pres­sen­tir ce qui est in­vi­sible aux yeux des autres, ce qui consti­tue­ra à la fois un avan­tage et un in­con­vé­nient. Fiez-vous à vos in­tui­tions afin d’ef­fec­tuer le meilleur choix, mais il ne se­ra pas évident de convaincre au­trui en vous ba­sant uni­que­ment sur vos im­pres­sions. Ce n’est pas le temps de faire ca­va­lier seul, et il vous fau­drait des al­liés...

DU 23 SEP­TEMBRE AU 23 OC­TOBRE

Après avoir croi­sé Ura­nus, la Lune ar­rive en Tau­reau et il pour­rait être ques­tion d’ac­cor­der la prio­ri­té aux be­soins d’au­trui plu­tôt qu’à vos propres en­vies. Vous pour­riez avoir à re­non­cer aux pro­jets que vous aviez en­vi­sa­gés afin de faire plai­sir à quel­qu’un. Une bonne ac­tion ne vous dé­ce­vra pas et risque même de vous pro­cu­rer da­van­tage de sa­tis­fac­tion que votre pro­gramme ini­tial.

DU 24 OC­TOBRE AU 22 NO­VEMBRE

Avec du temps et de la pa­tience, les feuilles de mû­rier se trans­forment en robes de soie. La Lune en Tau­reau, face au Scor­pion, cher­che­ra à vous dé­mon­trer que c’est à force de dé­ter­mi­na­tion et d’éner­gie que l’on ob­tient ce que nous dé­si­rons. Ce n’est pas le temps de bais­ser les bras. Plus ce cycle Lu­naire ira en s’élar­gis­sant, et plus vous vous rap­pro­che­rez de votre ob­jec­tif.

DU 23 NO­VEMBRE AU 21 DÉ­CEMBRE

Bon ora­teur que ce­lui qui se convainc lui-même... Et avec l’ac­tuelle conjonc­tion Vé­nus-Ju­pi­ter de pas­sage en Sa­git­taire, c’est un ta­lent d’au­tant plus évident que vous de­vriez avoir. Ce duo dans votre Signe pour­rait tout aus­si bien vous ame­ner à rê­ver à un voyage à l’étran­ger, ou peut-être tout sim­ple­ment un voyage in­tros­pec­tif afin de dé­ter­mi­ner la vé­ri­table na­ture de vos sen­ti­ments...

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.