L’école Saint-Zo­tique re­çoit Mi­kaël King­sbu­ry

La Voix Pop - - ACTUALITÉS - JUS­TINE GRAVEL jus­tine.gravel@tc.tc

ÉDU­CA­TION. L’ex­ci­ta­tion était pal­pable à l’école Saint-Zo­tique, le 24 mai en ma­ti­née, où les élèves ont re­çu la vi­site du skieur acro­ba­tique Mi­kaël King­sbu­ry. Pour cé­lé­brer le 10e anniversaire du Club des pe­tits dé­jeu­ners dans cette école pri­maire de Saint-Hen­ri, le cham­pion olym­pique a ser­vi le re­pas du ma­tin aux quelque 50 en­fants pré­sents, ac­com­pa­gné de sa mère.

« Pour moi qui suis dans le monde du sport, le dé­jeu­ner c’est le re­pas le plus im­por­tant de ma journée. C’est dif­fi­cile de conce­voir que des jeunes ne mangent pas le ma­tin, c’est ce qui donne de l’éner­gie et de la concen­tra­tion», ex­plique M. King­sbu­ry, qui agit à titre de porte-pa­role pour le Club de­puis plus d’un an.

Ce der­nier a été re­çu en grande pompe par les élèves qui lui avaient fa­bri­qué une mé­daille d’or pour le fé­li­ci­ter de ses ex­ploits aux Jeux de Pyeongc­hang en fé­vrier. Il por­tait éga­le­ment sa vraie mé­daille pour l’oc­ca­sion.

« Quand je l’ai vu, j’ai fait oh mon dieu, s’ex­clame Mia, une élève de 6e an­née. C’était vrai­ment une sur­prise pour moi de le voir ici. Je ne fais pas beau­coup de ski, mais j’aime beau­coup le re­gar­der à la té­lé. » À l’ins­tar de ses ca­ma­rades de classe, elle a pu re­par­tir avec un au­to­graphe de l’ath­lète, qui s’est mon­tré très gé­né­reux de son temps avec les jeunes.

GRANDS BE­SOINS

Le Club des pe­tits dé­jeu­ners est par­ti­cu­liè­re­ment pré­sent dans le sec­teur du Sud-Ouest. « C’est un en­droit qui a de grands be­soins, mais c’est une ré­gion très ré­si­liente aus­si. Les gens veulent chan­ger leur si­tua­tion. L’en­ga­ge­ment des di­rec­tions d’école, des en­sei­gnants et des bé­né­voles est ex­cep­tion­nel », sou­ligne Da­niel Ger­main, le pré­sident-fon­da­teur du Club de­puis 22 ans.

Deux bé­né­voles servent d’ailleurs le dé­jeu­ner aux élèves de­puis les tous dé­buts. « J’aime rem­plir le ventre des en­fants et les voir re­par­tir avec le sou­rire. Je ne suis pas seule­ment bé­né­vole, je joue aus­si souvent la psy­cho­logue ou la ma­man », sou­ligne la bé­né­vole en chef, An­nick Thé­riault, qui ha­bite Saint-Hen­ri.

Ses deux en­fants ont pas­sé par les portes de l’école Saint-Zo­tique, tout comme ceux de Jo­hane Lau­zon, éga­le­ment bé­né­vole de­puis 10 ans. « Il y en a qui trouve ça dif­fi­cile se le­ver le ma­tin, mais moi ça me fait le plus grand bien ve­nir ici. Je le fais pour les en­fants, mais aus­si pour moi. J’ai beau­coup gran­di à tra­vers ces an­nées de bé­né­vo­lat, ça m’a don­né confiance en moi », ex­plique celle qui ré­side aus­si dans le quar­tier.

Plu­sieurs éta­blis­se­ments sco­laires de l’ar­ron­dis­se­ment sont éva­lués à 10, soit l’in­dice de dé­fa­vo­ri­sa­tion le plus éle­vé. Outre Saint-Zo­tique, les écoles Lud­ger-Du­ver­nay, Ve­zi­na et Jeanne LeBer bé­né­fi­cient des ser­vices du Club et plu­sieurs autres fi­gurent sur la liste d’at­tente.

(Pho­to : Gra­cieu­se­té – Club des pe­tits dé­jeu­ners)

Mi­kaël King­sbu­ry ser­vait le dé­jeu­ner aux élèves de l’école Saint-Zo­tique, jeu­di ma­tin. Il a éga­le­ment pris le temps de leur par­ler, de leur si­gner des au­to­graphes et de prendre des pho­tos.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.