Contre la pri­va­ti­sa­tion du ca­nal

La Voix Pop - - ACTUALITÉS - JUSTINE GRA­VEL justine.gra­vel@tc.tc

SER­VICES PU­BLICS. Une qua­ran­taine de ré­si­dents de Pointe-Saint-Charles et des membres de la table de con­cer­ta­tion Ac­tion-Gar­dien, dé­gui­sés en pi­rates, ont pris d’as­saut le ca­nal de La­chine, sa­me­di. À bord de leurs ra­bas­kas (ca­nots en écorce) et de leurs pé­da­los, la troupe s’est di­ri­gée vers un quai réservé aux oc­cu­pants d’un im­meuble à condos afin de dé­non­cer la pri­va­ti­sa­tion des berges.

« Avec les condos de luxe et les quais pri­vés, on ne se sent pas les bien­ve­nus. La di­rec­tion de Parcs Ca­na­da semble plus in­té­res­sée à si­gner des en­tentes avec des par­te­naires pri­vés pour des ac­cès ex­clu­sifs», dé­plore la ré­si­dente Jo­ce­lyne Ber­nier, éga­le­ment membre de l’Opé­ra­tion po­pu­laire d’amé­na­ge­ment (OPA), un co­mi­té d’Ac­tion-Gar­dien.

Cette der­nière fait ré­fé­rence à l’en­tente conclue en 2015 avec les co­pro­prié­taires du pro­jet de condo­mi­niums Myst, si­tué entre le pont Char­le­voix et les écluses Saint-Ga­briel. « Il y a une grosse clô­ture qui em­pêche les gens de cir­cu­ler, lance-t-elle. Nous n’avons pas d’ob­jec­tion à ce qu’ils aient un quai, mais pour­quoi nous ex­clure? Le ca­nal est pu­blic, ça nous pa­raît in­ac­cep­table. »

Lors des consul­ta­tions pu­bliques réa­li­sées en juin 2017 au su­jet du fu­tur plan di­rec­teur du ca­nal de La­chine, Mme Ber­nier et d’autres ré­si­dents du quar­tier avaient ma­ni­fes­té leur op­po­si­tion à cette en­tente. Mal­gré tout, rien n’a chan­gé.

VI­SION

Dans son nou­veau plan di­rec­teur, dé­po­sé dé­but juin, Parcs Ca­na­da a évo­qué son in­ten­tion d’ajou­ter au cours des pro­chaines an­nées da­van­tage d’ac­cès pu­blics. «La pré­sente stra­té­gie cherche à ré­af­fir­mer la pro­prié­té pu­blique du lieu et son in­té­gra­tion avec les mi­lieux qui le bordent et qui se l’ap­pro­prient», peut-on lire dans le do­cu­ment de l’agence gou­ver­ne­men­tale.

« Nous vou­lons en­voyer le mes­sage d’être co­hé­rent avec le plan di­rec­teur, ren­ché­rit Mme Ber­nier. Nous sommes ou­verts aux dis­cus­sions. »

Se­lon Parcs Ca­na­da, les en­tentes pri­vées per­mettent de ti­rer des re­ve­nus. «Tout ce qui est gé­né­ré est ré­in­ves­ti dans l'amé­lio­ra­tion des in­fra­struc­tures es­sen­tielles ain­si que les ex­pé­riences des vi­si­teurs», in­dique l'agent de re­la­tions pu­bliques, Jean-Mi­chel Sa­vard.

Ac­tuel­le­ment, trois en­tentes sont tou­jours en vi­gueur.

(Pho­to : Gra­cieu­se­té – Ac­tion-Gar­dien)

Dé­gui­sés en pi­rate, une qua­ran­taine de ré­si­dents ont dé­non­cé la pri­va­ti­sa­tion des berges du ca­nal de La­chine, sa­me­di.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.