Un parc à ca­rac­tère unique à Ville Saint-ga­briel

Ap­pel­la­tion of­fi­cielle

L'Action D'Autray - - LA UNE -

PLEIN AIR.UNE dé­si­gna­tion com­mune de­vient of­fi­cielle à Ville Saint-ga­briel. L’es­pace vert pre­nant place entre l’église, le CLSC et l’an­cien pres­by­tère y de­vient le parc du pres­by­tère.

Une brève cé­ré­mo­nie a officialisé la chose, le mer­cre­di 28 juin. Un pan­neau in­di­que­ra l’ap­pel­la­tion, d’ici peu de temps.

CAR­RE­FOUR

«Il a été dé­ci­dé que l’en­droit por­te­ra cette dé­si­gna­tion car le parc offre un point de vue pri­vi­lé­gié sur le coeur de la vie ca­tho­lique ga­briel­loise d’au­tre­fois », a pré­ci­sé le maire de l’en­droit, Gaé­tan Gra­vel.

Il en a par­lé comme d’un car­re­four de la pré­sence re­li­gieuse et de la vi­ta­li­té ar­tis­tique de la ville qui per­met de s’ar­rê­ter et d’en ap­prendre da­van­tage sur les ma­gni­fiques bâ­ti­ments qui en­tourent le parc.

On peut en ef­fet y ad­mi­rer l’an­cien couvent, au­jourd’hui le CLSC, l’église ain­si que l’an­cien pres­by­tère.

De plus, deux oeuvres d’art pu­bliques y sont ins­tal­lées. Il s’agit de celles de Do­mi­nique Po­thier et Yves Louis-seize. Cette der­nière oeuvre marque l’en­trée prin­ci­pale du parc.

Le parc du pres­by­tère est mu­ni de lampes so­laires, de bancs, de tables à pique-nique et de pou­belles.

Par ailleurs, fruit d’une belle col­la­bo­ra­tion entre la ville et AGIR Mas­ki­non­gé, un jar­din d’eau plu­vial y a été amé­na­gé.

Ain­si, il est dé­sor­mais pos­sible de ré­cu­pé­rer les eaux de pluie de plu­sieurs rues avoi­si­nantes qui po­saient au­pa­ra­vant des pro­blèmes d’éro­sion et d’inon­da­tion, di­mi­nuant du coup la pol­lu­tion dans le lac Mas­ki­non­gé.

(Pho­to TC Me­dia – Pierre Bel­le­mare)

Le maire Gaé­tan Gra­vel ac­com­pagne le cu­ré Luc Beau­doin et Si­mon Leduc (pré­sident de la Fa­brique Saint-da­vid, re­grou­pant les com­mu­nau­tés chré­tiennes de Saint-ga­briel, Man­de­ville et Saint-di­dace).

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.