Ville Saint-ga­briel choi­sit de ne pas haus­ser la fac­ture

Bud­get 2018

L'Action D'Autray - - LA UNE - PIERRE BELLEMARE

Le maire Gaé­tan Gra­vel ex­plique que l’ef­fort fis­cal des contri­buables est à son plus haut et que c’est ce qui a gui­dé ce choix du con­seil mu­ni­ci­pal. «On es­saie de tra­vailler dans le bud­get qui est à notre dis­po­si­tion», pré­cise-t-il.

GEL

Le far­deau fis­cal de­meure in­tact pour une hui­tième ou une neu­vième an­née.

La taxe fon­cière de base est de 1,16$. Les ta­rifs pour les or­dures mé­na­gères, l’eau po­table et l’égout sont res­pec­ti­ve­ment de 220$, 165$ et 210$.

Adop­té lors de la séance ex­tra­or­di­naire du 22 jan­vier, le bud­get to­ta­lise 5 154 505$ (4 912 345$).

Les dif­fé­rentes taxes fon­cières et ta­rifs vont lui rap­por­ter 3 398 940$. C’est 66% de ses re­ve­nus.

Une somme de 973 120$ doit pro­ve­nir des trans­ferts. L’an der­nier, on a ob­te­nu 692 100$ de cette ma­nière. Les ser­vices ren­dus rap­por­te­ront 409 920$ tan­dis qu’on an­ti­cipe ré­col­ter 259 000$ en autres re­ve­nus. Les paie­ments te­nant lieu de taxes gé­nè­re­ront 113 525$.

Par ailleurs, on n’ap­pro­prie pas de somme du sur­plus ac­cu­mu­lé non-af­fec­té. L’an pas­sé, on est al­lé y pui­ser 160 000$.

Dans la co­lonne des dé­penses, les deux plus im­por­tantes sont celles du trans­port et de l’hy­giène du mi­lieu. On leur consacre res­pec­ti­ve­ment 1 287 280$ et 1 095 995$.

Viennent en­suite les loi­sirs et la culture (917 978$) et l’ad­mi­nis­tra­tion gé­né­rale (914 207$).

La sé­cu­ri­té pu­blique re­pré­sente un dé­bour­sé de 358 739$ tan­dis que 279 200$ sont di­ri­gés vers le rem­bour­se­ment en ca­pi­tal. Le vo­let de l’amé­na­ge­ment, l’urbanisme et le dé­ve­lop­pe­ment re­pré­sente une dé­pense de 191 869$.

Les deux autres sor­ties d’ar­gent sont moindres de 100 000$. Ce sont celles des frais de fi­nan­ce­ment (95 554$) ain­si que de la san­té et du bien-être (13 713$).

Pour ce qui est du pro­gramme trien­nal d’im­mo­bi­li­sa­tions, on a pré­vu 1,5 mil­lion $ cette an­née et 200 000$ en 2019 et 2020.

MU­NI­CI­PAL.VILLE Saint-ga­briel ne pèse pas plus fort sur le crayon que par les an­nées pas­sées. Les taxes fon­cières de même que les ta­rifs de­meurent les mêmes pour un bud­get su­pé­rieur d’un peu plus de 200 000$ à ce­lui de l’an der­nier.

Le maire Gaé­tan Gra­vel.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.