L’in­ter­sec­tion des routes 131 et 138 à La­val­trie doit être ré­amé­na­gée en 2018, pro­met le MTQ

L'Action D'Autray - - ACTUALITÉS - GE­NE­VIÈVE GEOF­FROY

TRA­VAUX ROU­TIERS. L’in­ter­sec­tion des routes 131 et 138 à La­val­trie se­ra ré­amé­na­gée en 2018, a af­fir­mé le mi­nistre des Trans­ports du Qué­bec, An­dré For­tin, lors de la ré­cente an­nonce des in­ves­tis­se­ments rou­tiers éta­blis sur deux ans pour la ré­gion.

Pour le mi­nistre An­dré For­tin, il s’agit avant tout d’une ques­tion de sé­cu­ri­té.

« Nous sa­vons que c’est un coin de La­nau­dière où il y a énor­mé­ment de dé­ve­lop­pe­ment. Il y a eu un boom im­por­tant dans cette par­tie de la ré­gion et il faut que nos in­fra­struc­tures soient au ren­dez-vous éga­le­ment », a-t-il dit lors de l’an­nonce faite à Jo­liette le 6 mars.

PRIN­CI­PAUX CHAN­TIERS

Ce pro­jet d’une va­leur es­ti­mée entre 1 M $ et 5 M $ s’ins­crit par­mi les 16 prin­ci­paux chan­tiers dans La­nau­dière pré­vus par le mi­nis­tère des Trans­ports.

Le ré­amé­na­ge­ment de l’in­ter­sec­tion doit se faire entre la rue Saint-an­toine Sud et la rue Ha­bel. Son coût est es­ti­mé entre 1 M $ et 5 M $ par le mi­nis­tère.

RÉ­FEC­TION DU PONT À LANORAIE

Du cô­té de la ville voi­sine, Lanoraie, le mi­nis­tère s’est en­ga­gé, d’ici deux ans, à faire la ré­fec­tion du pont du Che­min Jo­liette pas­sant au-des­sus de l’au­to­route 40.

Ce pro­jet est aus­si es­ti­mé entre 1 M$ et 5 M $, se­lon un do­cu­ment du mi­nis­tère.

BEAU­COUP DE CHAN­TIERS

En tout, ce sont 74 chan­tiers qui sont pré­vus dans La­nau­dière dans le cadre des in­ves­tis­se­ments rou­tiers 2018-2020 du mi­nis­tère des Trans­ports. Ceux-ci re­pré­sentent une somme de près de 133 M $ et per­met­tront de main­te­nir 861 em­plois. Dans la pro­vince, l’in­ves­tis­se­ment grimpe à 4,8 G $.

« Il y a énor­mé­ment de routes sur les­quelles nous de­vons tra­vailler et nous avons la res­pon­sa­bi­li­té de po­ser des gestes concrets pour en­tre­te­nir notre ré­seau. Oui, pour le main­te­nir en bon état, mais aus­si pour s’as­su­rer qu’il soit en meilleur état que par les an­nées pas­sées », a men­tion­né le mi­nistre An­dré For­tin.

UN EN­JEU

Aus­si, lors de son al­lo­cu­tion, le mi­nistre a ad­mis d’em­blée que l’état de la chaus­sée était un «en­jeu» dans La­nau­dière et qu’un re­tard de­vrait être rat­tra­pé.

« On sait qu’on a un pe­tit re­tard à rat­tra­per au ni­veau de l’état de la chaus­sée de ma­nière gé­né­rale », a-t-il dit.

An­dré For­tin a rap­pe­lé l’im­por­tance de la vi­gi­lance des au­to­mo­bi­listes dans les zones de chan­tier afin d’as­su­rer la sé­cu­ri­té des tra­vailleurs de chan­tier.

« Oui, on an­nonce des tra­vaux, mais il faut aus­si s’as­su­rer que les tra­vailleurs se sentent en sé­cu­ri­té dans ces tra­vaux-là », a-t-il sou­li­gné.

Gra­tuites, les ac­ti­vi­tés sont à l’ho­raire de 13 à 15 heures au centre spor­tif et cultu­rel Bran­don.

Sur place, sta­tions de jeux, cho­co­lat chaud, ma­quillage et chasse aux co­cos de Pâques se­ront à la dis­po­si­tion des pe­tits et des plus grands.

C’est un ren­dez-vous fa­mi­lial à ne pas man­quer.

(Pho­to L’ac­tion – Ge­ne­viève Geof­froy)

An­dré For­tin et Lise Thé­riault.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.