Le jeu libre et ac­tif: un re­tour né­ces­saire dans De D’au­tray

L'Action D'Autray - - ACTUALITÉS - PIERRE BELLEMARE

Amor­cé en avril 2017, le pro­jet de vi­rage de l’ap­proche pé­da­go­gique (jeu libre plu­tôt que jeu di­ri­gé et su­per­vi­sé), fi­nan­cé par le mi­nis­tère de la Fa­mille, a per­mis d’of­frir des for­ma­tions et des soi­rées-confé­rence, de même que des ac­ti­vi­tés na­ture aux en­fants. Les res­pon­sables en ser­vice de garde ont par­ti­cu­liè­re­ment été im­pli­quées.

La dé­marche s’ap­puie sur un long che­mi­ne­ment et sup­pose des ac­tions qui doivent se pour­suivre à tra­vers le temps pour que s’ins­crivent des chan­ge­ments si­gni­fi­ca­tifs. Il s’agit de per­mettre aux tout-pe­tits de bé­né­fi­cier d’un en­vi­ron­ne­ment fa­vo­rable pour leur dé­ve­lop­pe­ment et leur san­té.

Sui­vant ce que laisse sa­voir le bu­reau co­or­don­na­teur, ce sont 70% des res­pon­sables des ser­vices de garde en mi­lieu fa­mi­lial (R.S.G.) qui se sont en­ga­gées dans le mou­ve­ment en par­ti­ci­pant à l’en­semble ou à l’une ou l’autre des ac­ti­vi­tés.

Par leur adhé­sion, les R.S.G. ont du même coup sen­si­bi­li­sé les pa­rents uti­li­sa­teurs de leur ser­vice à l’im­pact de la sé­den­ta­ri­té et aux bénéfices d’un mode de vie phy­si­que­ment ac­tif. Et ce pour le plus grand plai­sir des en­fants.

Plu­sieurs té­moi­gnages per­mettent de va­li­der les avan­tages de cette pra­tique et de croire que l’adhé­sion au jeu libre et ac­tif de­vient une ap­proche de plus en plus pri­vi­lé­giée dans les ser­vices de garde en mi­lieu fa­mi­lial re­con­nus.

Il ap­pert que des pa­rents se font aus­si pro­mo­teurs de cette nou­velle fa­çon de faire.

L’équipe du bu­reau co­or­don­na­teur est fière du tra­vail ac­com­pli et ne peut que fé­li­ci­ter et re­mer­cier celles qui offrent aux tout­pe­tits qui fré­quentent les R.S.G. l’op­por­tu­ni­té de s’épa­nouir dans des mi­lieux où le plai­sir de bou­ger fait par­tie du quo­ti­dien.

BÉNÉFICES.L’AVE­NIR se conjugue en­core mieux à l’ac­ti­vi­té sans contrainte pour les en­fants (0-5 ans) des ser­vices de garde en mi­lieu fa­mi­lial re­con­nus par le bu­reau co­or­don­na­teur Aux Portes du Ma­tin de La­val­trie. La dé­marche de sen­si­bi­li­sa­tion des der­niers mois est cou­ron­née de suc­cès.

(Pho­to L’ac­tion D’au­tray – ar­chives)

Lors d’un col­loque, en mai 2017, des res­pon­sables en ser­vice de garde ont été in­vi­tées à por­ter des lu­nettes leur per­met­tant de voir la vie avec des yeux d’en­fants.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.