Guerre 1914-1918 : un tronc d’arbre mi­traillé est ex­po­sé dans une église É

L'actu - - FRANCE -

clats d’obus, im­pacts de balles… Un tronc d’arbre haut de sept mètres et cri­blé de trous en tous genres a été ins­tal­lé dans l ’église de Fe y-en-Haye (Meurthe-et-Mo­selle). Pla­cé sur la ligne de front pen­dant la Pre­mière Guerre mon­diale, l’arbre porte tou­jours les stig­mates des com­bats dont le vil­lage a été té­moin. En 1915, 7 000 sol­dats fran­çais sont morts et 22 000 autres ont été bles­sés du­rant la ba­taille du Bois-leP­rêtre. 90 ans plus tard, ce chêne a été cou­pé, mis à sé­cher puis res­tau­ré comme une oeuvre d’art. 30 % de la fo­rêt lor­raine a été mi­traillée pen­dant les deux guerres. Ces arbres sont sur­nom­més « les “gueules cas­sées” de la fo­rêt », en ré­fé­rence aux sol­dats dé­fi­gu­rés.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.