Imi­ta­tionGame de Mor­ten Tyl­dum

1 h 53 - Drame - Avec : Be­ne­dict Cum­ber­batch, Kei­ra Knight­ley, Mat­thew Goode…

L'actu - - SORTIES CINÉ - A. Nait-Chal­lal

An­gle­terre. 1940. Les Al­liés savent que le seul moyen de ga­gner la guerre est de dé­cryp­ter les mes­sages de la cé­lèbre ma­chine al­le­mande ré­pu­tée in­dé­chif­frable : Enig­ma. Les plus grands spé­cia­listes y tra­vaillent, sans suc­cès. Alan Tu­ring (Be­ne­dict Cum­ber­batch), un jeune ma­thé­ma­ti­cien, dé­barque un jour en an­non­çant qu’il se­ra, lui, ca­pable de me­ner à bien cette mis­sion.

HOM­MAGE

D’abord scep­tique, le gou­ver­ne­ment bri­tan­nique ac­corde sa confiance à cet homme, certes brillant mais au com­por­te­ment étrange. Tu­ring in­tègre et di­rige l’équipe char­gée de ce tra­vail. Très vite, il se fait dé­tes­ter de ses col­la­bo­ra­teurs. Tu­ring est in­ca­pable de com­mu­ni­quer avec les autres et son com­por­te­ment passe pour de l’ar­ro­gance et du mé­pris. De plus, il oriente les re­cherches vers une piste folle à la­quelle il est le seul à croire : la créa­tion d’une ma­chine in­tel­li­gente qui sau­ra dé­cryp­ter tous les mes­sages d’Enig­ma. Il peut comp­ter sur le sou­tien de Joan Clarke (Kei­ra Knightl e y ) , l a s e ul e f e mme de l’équipe. Imi­ta­tion Game ra­conte l’ his­toire vraie de Tu­ring, qui a in­ven­té le prin­cipe de l’or­di­na­teur. Le film ac­corde aus­si une large place à sa vie per­son­nelle : Tu­ring ai­mait les hommes, dans une An­gle­terre pu­ri­taine qui, dans les an­nées 1950, condam­nait en­core les ho­mo­sexuels à la pri­son ou à la cas­tra­tion chi­mique.

Avant d’être of­fert à Be­ne­dict Cum­ber­batch, le rôle de Tu­ring avait d’abord été pro­po­sé à Leo­nar­do DiCa­prio.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.