Un «ex­pert» du cli­mat démasqué par des éco­los

L'actu - - MONDE - R. V.

LES FAITS

Contrai­re­ment à la ma­jo­ri­té des scien­ti­fiques, Willie Soon af­firme que le ré­chauf­fe­ment cli­ma­tique n’est pas dû à l’ac­ti­vi­té hu­maine. Il dé­clare que seul le So­leil est res­pon­sable de la hausse des tem­pé­ra­tures sur Terre. Or, des éco­lo­gistes af­firment que les tra­vaux de cet as­tro­phy­si­cien amé­ri­cain ont été fi­nan­cés par l’in­dus­trie du gaz et du pé­trole.

COM­PRENDRE

Willie Soon était ci­té en exemple par les cli­ma­to-scep­tiques. Ces per­sonnes nient que le chan­ge­ment cli­ma­tique est im­pu­table aux re­jets de di­oxyde de car­bone (CO2), le prin­ci­pal gaz à ef­fet de serre émis par les voi­tures, les usines… Willie Soon avait été in­vi­té à ex­po­ser ses thèses à la té­lé ou de­vant les élus du Con­grès amé­ri­cain. L’as­so­cia­tion éco­lo­giste Green­peace vient de pu­blier des do­cu­ments prou­vant que Willie Soon a re­çu ces der­nières an­nées 1,1 mil­lion d’eu­ros ver­sés par les lob­bies (groupes de pres­sion) du gaz et du pé­trole. Il a pu­blié 11 ar­ticles sur le ré­chauf­fe­ment cli­ma­tique, sans ja­mais men­tion­ner ses liens avec l’in­dus­trie des éner­gies fos­siles. Mer­cre­di, Willie Soon n’avait pas com­men­té cette af­faire.

> LE SA­VIEZ-VOUS ?

Quelle ville ac­cueille­ra une réunion in­ter­na­tio­nale sur le cli­mat fin 2015 ? Pa­ris.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.