Un car­di­nal ju­gé pour non­dé­non­cia­tion d’abus sexuels

L'actu - - FRANCE -

Les faits

Le car­di­nal et ar­che­vêque de Lyon, Phi­lippe Bar­ba­rin, ain­si que cinq an­ciens res­pon­sables de son dio­cèse, sont ju­gés de­puis lun­di. Ils sont ac­cu­sés de non­dé­non­cia­tion d’agressions sexuelles sur mi­neurs. Ils risquent trois ans de pri­son et 45 000 eu­ros d’amende.

Com­prendre

Le scan­dale a écla­té en 2015 avec la mise en cause d’un prêtre lyon­nais, Ber­nard Prey­nat, pour des agressions com­mises entre 1986 et 1992 sur de jeunes scouts. L’homme a re­con­nu les faits et a été sus­pen­du de ses fonc­tions au sein de l’Église catholique. Mis en exa­men en 2016, il se­ra peut-être ju­gé cette an­née. Neuf de ses vic­times pré­su­mées ont por­té plainte aus­si contre Phi­lippe Bar­ba­rin (L’AC­TU no 4938). Se­lon elles, il était au cou­rant de­puis 2005 des agis­se­ments du père Prey­nat. Elles l’ac­cusent de ne pas avoir dé­non­cé les agressions sexuelles du prêtre et de l’avoir lais­sé of­fi­cier au contact d’en­fants jus­qu’en 2015. « Ja­mais, ja­mais, ja­mais, je n’ai cou­vert le moindre acte de pé­do­phi­lie », s’est dé­fen­du le car­di­nal en 2016, re­con­nais­sant tou­te­fois « [un] ré­veil tar­dif » face aux abus sexuels com­mis par des prêtres, no­tam­ment dans son dio­cèse. Son pro­cès doit s’ache­ver au­jourd’hui.

Lors d’une messe en 2016, il a de­man­dé […] [dès le dé­but]

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.