5 ados tuées dans l’in­cen­die d’un « es­cape game »

L'actu - - MONDE - R. V.

Les faits

Elles avaient 15 ans et fê­taient l’anniversaire de l’une d’elles. Cinq ado­les­centes sont mortes, ven­dre­di, dans l’in­cen­die d’une mai­son ac­cueillant un es­cape game, dans le nord de la Po­logne. Un jeune de 25 ans a été « griè­ve­ment brû­lé ».

Com­prendre

Les vic­times ont été pié­gées par l’in­cen­die alors qu’elles par­ti­ci­paient à ce jeu d’éva­sion. Se­lon les pre­miers élé­ments de l’en­quête, le feu a été pro­vo­qué par un sys­tème de chauf­fage au gaz dé­fec­tueux. L’in­cen­die a em­pê­ché le su­per­vi­seur du jeu de dé­ver­rouiller la pièce à dis­tance. Et le lieu ne dis­po­sait pas de sor­ties de se­cours. L’un des pro­prié­taires de l’es­cape game a été in­cul­pé de « man­que­ment dé­li­bé­ré à la sé­cu­ri­té in­cen­die » et d’« ho­mi­cide in­vo­lon­taire ». Le gou­ver­ne­ment a pro­mis d’exa­mi­ner les normes de sé­cu­ri­té an­ti-in­cen­die dans tous les es­cape games du pays. Il en existe en­vi­ron un mil­lier. Les pom­piers en ont ins­pec­té 200 le week-end der­nier. Une cen­taine de sites ont été consi­dé­rés comme dan­ge­reux et 13 ont été im­mé­dia­te­ment fer­més.

Quelle mer borde la côte nord de la Po­logne ?

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.