Est-il lé­gal de ma­ni­fes­ter sans avoir dé­cla­ré le ras­sem­ble­ment ?

L'actu - - FRANCE -

Contexte. Fi­gure du mou­ve­ment des « gi­lets jaunes », Éric Drouet est soup­çon­né d’«or­ga­ni­sa­tion d’une ma­ni­fes­ta­tion sans dé­cla­ra­tion préa­lable ». Il se­ra ju­gé le 15 fé­vrier.

Ré­ponse. Pour or­ga­ni­ser une ma­ni­fes­ta­tion, il faut la dé­cla­rer, en mai­rie ou en pré­fec­ture, entre 15 et trois jours avant qu’elle ait lieu. À Pa­ris, il faut le faire à la pré­fec­ture de po­lice au moins deux mois avant. « Une de­mande ef­fec­tuée moins de deux mois avant la date de la ma­ni­fes­ta­tion en­vi­sa­gée est ad­mise lors­qu’un évé­ne­ment im­pré­vu, d’en­ver­gure na­tio­nale ou in­ter­na­tio­nale la jus­ti­fie», pré­cise le mi­nis­tère de l’In­té­rieur. L’or­ga­ni­sa­tion d’une ma­ni­fes­ta­tion sans dé­cla­ra­tion préa­lable est pas­sible de six mois de pri­son et de 7 500 eu­ros d’amende. En re­vanche, par­ti­ci­per à une ma­ni­fes­ta­tion non dé­cla­rée est lé­gal, sauf si le ras­sem­ble­ment a été in­ter­dit.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.