OUI À L ACHUTE, NON À SAINT-AN­DRÉ

Alors que nous an­non­çons que le Club de Lachute se­ra ou­vert cet été, nous ap­pre­nons que le Golf StAn­dré sus­pen­dra ses ac­ti­vi­tés pour la sai­son 2018.

L'Argenteuil - - LA UNE -

« Cette dé­ci­sion est ren­due né­ces­saire en rai­son des opé­ra­tions qui se sont avé­rées non ren­tables au cours des der­nières an­nées », peut-on lire dans un mes­sage sur la page d’ac­cueil du site In­ter­net du Golf. La baisse de fré­quen­ta­tion, la concur­rence, les mau­vaises condi­tions mé­téo, par­ti­cu­liè­re­ment les inon­da­tions qui ont du­re­ment tou­ché le ter­rain, sont tous des fac­teurs qui ont me­né à cette dé­ci­sion. Dans ce même mes­sage, les pro­prié­taires du Golf St-An­dré disent ex­plo­rer dif­fé­rents scé­na­rios pour per­mettre la re­prise des ac­ti­vi­tés dès 2019. Par­mi ceux-ci, ils men­tionnent un pro­jet vi­sant à op­ti­mi­ser l’uti­li­sa­tion de la pé­nin­sule de Saint-An­dré-d’Ar­gen­teuil afin d’ac­croitre la va­leur ré­créo­tou­ris­tique du sec­teur et de jus­ti­fier le main­tien des ac­ti­vi­tés du Golf St-An­dré. Il y a plu­sieurs an­nées, au dé­but des an­née 2010, le pro­jet pré­sen­té com­pre­nait plu­sieurs com­po­santes, dont la construc­tion d’une ma­ri­na, l’amé­na­ge­ment de sites de cam­ping-ca­ra­va­ning, le re­ma­nie­ment du ter­rain de golf, la re­na­tu­ra­li­sa­tion des berges, ain­si que la créa­tion, l’agran­dis­se­ment et l’amé­na­ge­ment d’étangs. « Le Golf St-An­dré est dé­so­lé des in­con­vé­nients en­trai­nés par cette sus­pen­sion des ac­ti­vi­tés et tient à re­mer­cier sin­cè­re­ment ses em­ployés et ses clients pour leur en­ga­ge­ment et leur fi­dé­li­té. Les membres qui avaient dé­jà payé leur abon­ne­ment pour la sai­son 2018 se­ront rem­bour­sés », est-il pré­ci­sé dans le mes­sage pu­blié. - Eve­lyne Bergeron

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.