DO­MI­NIC BER­TRAND

L'Argenteuil - - NÉCROLOGIE -

(1er sep­tembre 2015)

Il n’y pas de mots as­sez grands pour ex­pri­mer la dou­leur que je res­sens de­puis ton dé­part. On dit : « Il y a des en­fants qui ont vo­lé mon coeur », et toi tu fais par­ti de ces en­fants là. Je t’aime et je ne t’ou­blie pas.

Ma­man, tes soeurs et ta fa­mille.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.