CÔ­TÉ VEUT UN PÔLE COLLÉGIAL À LA­CHUTE

L'Argenteuil - - ÉLECTIONS PROVINCIALES 2018 - EVELYNE BERGERON evelyne.bergeron@eap.on.ca

Le can­di­dat du Par­ti qué­bé­cois (PQ) dans Ar­gen­teuil, Pa­trick Cô­té, est on ne peut plus sé­rieux quand il parle de re­lan­cer le pro­jet d’un Centre de ser­vices d’études col­lé­giales à La­chute.

Il n’est pas le pre­mier à avan­cer l’idée. Ses pré­dé­ces­seurs au PQ, John Say­well (2008) et Ro­land Ri­cher (2013), l’ont fait avant lui. Et il sou­tient qu’il a tou­jours été en fa­veur de ce pro­jet, de­puis ses bal­bu­tie­ments alors qu’il était di­rec­teur ad­joint. « Mal­heu­reu­se­ment, le pro­jet avait été dé­lais­sé par les li­bé­raux en 2014. Et nous, on veut re­lan­cer le tra­vail », a dé­cla­ré M. Cô­té en confé­rence de presse mar­di ma­tin, au parc Ayers à La­chute.

Le pro­jet que pré­sente le can­di­dat pé­quiste s’ins­pire de ce qui se fait à Mont-Lau­rier et à Mont-Trem­blant, où des centres col­lé­giaux as­so­ciés au Cé­gep de Saint-Jé­rôme ac­cueillent, de­puis 1983 et 2008, des étu­diants pour leurs études pré­uni­ver­si­taires. Mont-Lau­rier offre même quelques pro­grammes tech­niques. Pa­trick Cô­té af­firme, en se ba­sant sur une étude de l’Uni­ver­si­té du Québec à Chi­cou­ti­mi, que « la pré­sence d’un éta­blis­se­ment collégial dans une ré­gion, dans une mu­ni­ci­pa­li­té ou dans une lo­ca­li­té a un im­pact po­si­tif sur le taux de di­plo­ma­tion ».

PROXI­MI­TÉ POUR LES PE­TITS AUS­SI

Le can­di­dat pé­quiste en­tend éga­le­ment s’at­ta­quer aux en­jeux de proxi­mi­té pour les élèves du pri­maire. En ce sens, s’il est élu dé­pu­té, il s’en­gage à sou­te­nir les pro­jets d’écoles com­mu­nau­taires dans des sec­teurs éloi­gnés, comme à Went­worth-Nord par exemple.

Il compte éga­le­ment ap­puyer la com­mu­nau­té de Saint-Adolphe-d’Ho­ward qui mi­lite pour le ra­pa­trie­ment d’une école pri­maire dans leur mu­ni­ci­pa­li­té. Les en­fants de ces lo­ca­li­tés n’au­raient plus à faire de 90 à 120 mi­nutes de par­cours d’au­to­bus chaque jour pour se rendre à l’école.

CAMPS PÉ­DA­GO­GIQUES

Comme autre en­ga­ge­ment en ma­tière d’édu­ca­tion, le can­di­dat du PQ sou­haite tra­vailler en par­te­na­riat avec des or­ga­nismes lo­caux et ré­gio­naux, tels que le Centre de pé­dia­trie so­ciale en com­mu­nau­té d’Ar­gen­teuil ou les Par­te­naires pour la réus­site édu­ca­tive (PREL), pour mettre sur pied des camps pé­da­go­giques d’été. Des camps où des jeunes âgés de 8 à 12 ans bé­né­fi­cie­raient d’ac­ti­vi­tés pé­da­go­giques ain­si que d’ac­ti­vi­tés spor­tives et cultu­relles, of­fertes par des fi­nis­sants de cé­gep ou d’uni­ver­si­té dans des do­maines per­ti­nents. Il s’agit d’un pro­jet sur le­quel il a dé­jà tra­vaillé à titre de di­rec­teur d’école pri­maire à Saint-Jé­rôme.

MAI­SONS DE LA FA­MILLE

M. Cô­té a aus­si pro­fi­té de sa confé­rence de presse pour rap­pe­ler cer­tains en­ga­ge­ments de son par­ti en ma­tière de fa­mille. Re­tour au ta­rif unique dans les gar­de­ries, dé­ploie­ment des Centres de la pe­tite en­fance (CPE) et fa­vo­ri­sa­tion du té­lé­tra­vail pour une meilleure conci­lia­tion tra­vail­fa­mille, voi­là des grandes orien­ta­tions du Par­ti qué­bé­cois que le can­di­dat a mis en va­leur.

Sur le plan lo­cal, il s’est en­ga­gé à tra­vailler ac­ti­ve­ment afin d’as­su­rer un fi­nan­ce­ment ré­cur­rent pour la Mai­son de la fa­mille Au coeur des gé­né­ra­tions d’Ar­gen­teuil. Il s’est éga­le­ment en­ga­gé à tra­vailler à l’éta­blis­se­ment d’une mai­son de la fa­mille à SaintCo­lom­ban, le sec­teur le plus peu­plé de la cir­cons­crip­tion, par­ti­cu­liè­re­ment par des jeunes fa­milles.

—photo Evelyne Bergeron

Pa­trick Cô­té en­tend re­lan­cer le pro­jet d’éta­blis­se­ment d’un Centre d’études col­lé­giales à La­chute.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.