UNE FA­ÇON D’AC­CRO­CHER LES JEUNES

L'Argenteuil - - LA UNE - EVELYNE BER­GE­RON evelyne.ber­ge­ron@eap.on.ca

« Ce n’est pas une pro­messe, c’est une an­nonce. Il y au­ra un GymX à La­chute ! »

Guillaume Le­may-Thi­vierge, porte-pa­role du pro­jet, fai­sait un clin d’oeil à la cam­pagne élec­to­rale lors­qu’il a pro­non­cé ces mots di­manche der­nier au Club de Golf de La­chute. C’était dans le cadre du lan­ce­ment of­fi­ciel de la cam­pagne de so­cio­fi­nan­ce­ment Vers un GymX à La­chute.

Qu’est-ce qu’un GymX ? C’est un centre d’en­traî­ne­ment in­té­rieur de par­kour, d’es­ca­lade de bloc et de tram­po­line. C’est un en­droit non conven­tion­nel où cha­cun dé­ve­loppe le mou­ve­ment na­tu­rel de son corps dans l’es­pace. Guillaume Le­may-Thi­vierge en est un adepte de­puis les tout dé­buts en 2002 à Sainte-Agathe, puis main­te­nant à Saint-Jé­rôme. « C’est une fa­çon com­plè­te­ment dif­fé­rente de bou­ger, très amu­sante, très lu­dique », a-t-il pré­sen­té.

C’est Be­noit Gi­rouard et deux aco­lytes, Mo­ni­ka Char­le­bois et Si­mon Beau­champ, tous de La­chute, qui ont dé­ci­dé de se lan­cer dans le pro­jet d’ou­ver­ture d’un GymX à La­chute. Ce qui leur plait dans le concept, c’est non seule­ment de faire bou­ger les jeunes – et les moins jeunes – mais aus­si toute la vo­ca­tion so­ciale de l’or­ga­ni­sa­tion.

« MOI, JE NE DIS PAS À MES EN­FANTS DE NE PAS GRIM­PER, JE LEUR MONTRE COM­MENT TOM­BER »

De­puis sa créa­tion, GymX a don­né des mil­liers d’heures gra­tuites à des jeunes en si­tua­tion de dé­cro­chage, de pau­vre­té ou ayant des be­soins par­ti­cu­liers (au­tisme, san­té men­tale, etc.). Tou­jours en ac­cord avec sa vi­sion et ses va­leurs, GymX a ban­ni toutes les bois­sons ga­zeuses et bois­sons sti­mu­lantes de son centre. Aus­si, les mo­dules et les équi­pe­ments sont construits à par­tir de ma­té­riaux lo­caux et re­cy­clés. Le GymX per­met en quelque sorte un re­tour aux sources, au mo­ment où l’hu­main évo­luait dans la nature et s’adap­tait à son en­vi­ron­ne­ment. « C’est vrai­ment ton corps qui se dé­place dans l’es­pace et non une ma­chine qui se moule à toi », a dé­crit le porte-pa­role. Bien sûr, sau­ter d’un bloc à un autre, se ba­lan­cer de corde en corde, mar­cher en équi­libre sur un po­teau, voi­là des exer­cices qui com­portent des risques. C’est pour­quoi chez GymX, les mo­ni­teurs sont for­més pour bien en­ca­drer les jeunes et les adultes qui s’y en­traînent. Car, comme le sou­ligne Guillaume Le­mayT­hi­vierge, « l’hu­main est fait pour se dé­pas­ser, pour évo­luer, si­non on fait du sur place ». Ce­lui-ci a dit re­gret­ter que la so­cié­té soit de­ve­nue trop asep­ti­sée, qu’on ne laisse plus les jeunes prendre des risques. « Moi, je ne dis pas à mes en­fants de ne pas grim­per, je leur montre com­ment tom­ber », a-t-il nuan­cé. Une vi­sion que par­tage Be­noit Gi­rouard qui voit en GymX un en­droit idéal pour les ado­les­cents en re­cherche d’adré­na­line et de sen­sa­tions fortes.

Le porte-pa­role a conclu sa pré­sen­ta­tion en dé­cla­rant que GymX avait l’am­bi­tion de se dé­ve­lop­per ailleurs dans la pro­vince, afin de faire bou­ger des jeunes par­tout au Qué­bec. « C’est le dé­but d’une aven­ture ex­trê­me­ment po­si­tive. »

—pho­to Evelyne Ber­ge­ron

Le porte-pa­role du pro­jet Vers un GymX à La­chute, Guillaume Le­may-Thi­vierge, a ex­pli­qué pour­quoi il croit fer­me­ment aux ver­tus d’un centre d’en­trai­ne­ment GymX. C’était lors du lan­ce­ment de la cam­pagne de so­cio­fi­nan­ce­ment du pro­jet, le di­manche 16 sep­tembre au Club de golf La­chute.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.