GREN­VILLE-SUR-LAROUGE SE VEUT CLAIRE

L'Argenteuil - - ACTUALITÉS - -Fré­dé­ric Hountondji

In­for­mé par L’Ar­gen­teuil de la confé­rence de presse don­née par les re­pré­sen­tants des en­tre­prises Uniroc et Ca­na­da Car­bon, Tom Ar­nold, le maire de Gren­ville-sur­la-Rouge n’est pas du même avis que Da­vid Whis­sell et Ste­ven Lau­zier.

« Leur ac­ti­vi­té —je parle d’Uniroc parce que Ca­na­da Car­bon n’a au­cune ac­ti­vi­té ă ma connais­sance— ils ont une de­mande pour faire une mine, mais n’ont pas d’ac­ti­vi­té, a ex­pli­qué le M. Ar­nold. Uniroc a une ac­ti­vi­té de car­rière, pas de sa­blière dans la zone AF-03. Cette ac­ti­vi­té va conti­nuer d’opé­rer comme elle le fait au­jourd’hui. On ne lui de­mande pas de prendre son ac­ti­vi­té et de l’ame­ner ailleurs. Uniroc a un droit ac­quis pour son ac­ti­vi­té de car­rière. » « Ce que l’on dit c’est que toute nou­velle ac­ti­vi­té de car­rière se­ra au­to­ri­sée dans la zone A-04 et non dans la zone AF-03, et là on parle d’une nou­velle ac­ti­vi­té », a pour­sui­vi Tom Ar­nold. Il a pro­mis de cla­ri­fier cer­tains points lors d’une as­sem­blée spé­ciale du con­seil mu­ni­ci­pal ce jeu­di. Il a ajou­té que « les ur­ba­nistes et les avo­cats de la mu­ni­ci­pa­li­té ont fait une vé­ri­fi­ca­tion claire du pro­ces­sus et on va l’ex­pli­quer. » Le maire a men­tion­né que des dis­po­si­tions gou­ver­ne­men­tales ont été prises dans le cadre de l’Orien­ta­tion 10 du gou­ver­ne­ment du Qué­bec et qu’il fal­lait les res­pec­ter. « Nous, pour nous confor­mer ă l’Orien­ta­tion 10 du gou­ver­ne­ment du Qué­bec, on a fait le meilleur choix qu’on va ap­pli­quer », a tran­ché le pre­mier ma­gis­trat de Gren­ville-sur-la-Rouge.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.