LE SA­LON ATE­LIERS ET SA­VEURS EN A SÉ­DUIT PLUS D’UN

L'Argenteuil - - AFFAIRES - FRÉ­DÉ­RIC HOUNTONDJI fre­de­[email protected]

L’OB­JEC­TIF, C’EST QUE LES GENS D’ARGENTEUIL, MAIS AUS­SI DES GENS DE L’EX­TÉ­RIEUR, PUISSENT AVOIR AC­CÈS À DES PRO­DUITS D’ICI ET DE D’AILLEURS. »

Plu­sieurs ex­po­sants étaient sa­tis­faits de leur par­ti­ci­pa­tion à la 6e édi­tion du Sa­lon Ate­liers et Sa­veurs, te­nu le 3 no­vembre au Centre com­mer­cial Car­re­four Argenteuil à La­chute.

Pas moins de 23 ex­po­sants ont ré­pon­du à cet évè­ne­ment ras­sem­bleur du­rant le­quel des pro­duc­teurs, trans­for­ma­teurs agroa­li­men­taires, ar­tistes et ar­ti­sans ve­nus de di­vers en­droits ont pro­po­sé leurs pro­duits aux vi­si­teurs.

« L’ob­jec­tif, c’est que les gens d’Argenteuil, mais aus­si des gens de l’ex­té­rieur, puissent avoir ac­cès à des pro­duits d’ici et de d’ailleurs. Au lieu qu’ils se dé­placent, les gens viennent of­frir leurs pro­duits ici à La­chute », a men­tion­né Ma­rie-Jo­sée La­pierre, or­ga­ni­sa­trice de l’évè­ne­ment. Elle se dit sa­tis­faite du bi­lan et pré­cise qu’il y avait 12 nou­veaux ex­po­sants. Même ceux qui re­viennent d’an­née en an­née ont tout le temps de nou­veaux pro­duits.

RÉ­AC­TIONS

Na­tha­lie Ker­brat par­ti­cipe au sa­lon de­puis six ans avec ses pro­duits de san­glier et autres. « C’est très plai­sant. Les gens sont ha­bi­tués, connaissent les pro­duits et viennent à la ferme », s’est ré­joui Mme Ker­brat de La­chute.

Lu­cien Cou­ture était ve­nu de SaintEus­tache pour vendre ses livres. « J’ai par­ti­ci­pé à un sa­lon où il n’y avait per­sonne pour nous ac­cueillir. Quand je suis ar­ri­vé ici, quel­qu’un m’a re­çu à la porte, m’a gui­dé jus­qu’à ma table et m’a of­fert de l’aide. J’ai bien ai­mé », a ra­con­té l’écri­vain. Ma­non Ga­gné de Saint-Ca­nut en était à sa deuxième par­ti­ci­pa­tion et pense avoir fait une belle pré­sen­ta­tion avec ses pro­duits de bou­lan­ge­rie. Joelle Ron­dou de La Bul­le­rie de Saint-Jo­seph-du-Lac a es­ti­mé « qu’il n’y avait pas énor­mé­ment de monde, mais que tout a bien été ». Jac­que­line Bois­vert de Went­worth a re­mar­qué qu’il y avait moins de monde que l’an der­nier. « L’an pas­sé, on a eu une grosse an­née », a-t-elle re­con­nu de­vant ses piz­zas, con­fi­tures et gâ­teaux. Jo­vette Charbonneau de la ferme Nid d’0Truche de Saint-Eus­tache est res­tée sur sa faim. Elle a sou­li­gné qu’il y a trois ans, le sa­lon avait eu lieu au même mo­ment que la vac­ci­na­tion contre la grippe dans le centre com­mer­cial et que ce­la avait drai­né du monde.

« Avec le vac­cin, on a ven­du et c’était for­mi­dable. Ça a ame­né du monde de par­tout, La­val, Sainte-Thé­rèse, par­tout. Il faut que le sa­lon soit en même temps que la vac­ci­na­tion contre la grippe, on ne va pas l’at­tra­per », a plai­san­té Mme Charbonneau.

« C’est ma pre­mière ex­pé­rience, je suis content, c’est réus­si », a dé­cla­ré le pro­prié­taire de Tou­cher-du-Bois de La­val.

—pho­to Fré­dé­ric Hountondji

Plu­sieurs pro­duits étaient pro­po­sés aux vi­si­teurs du Sa­lon Ate­liers et Sa­veurs.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.