L’ES­SENCE SE­RAIT TROP CHÈRE ES­TIME CAA-QUÉ­BEC

Se­lon CAA-Qué­bec, le prix de l’es­sence ne de­vrait pas dé­pas­ser ac­tuel­le­ment 1,19 $ dans la ré­gion des Lau­ren­tides dont fait par­tie Argenteuil.

L'Argenteuil - - ACTUALITÉS - FRÉ­DÉ­RIC HOUNTONDJI fre­de­[email protected]

CAA-Qué­bec ré­agis­sait ain­si au fait que le car­bu­rant coûte plus cher dans cer­taines mu­ni­ci­pa­li­tés d’Argenteuil qu’à Mon­tréal. « Lors­qu’on re­garde glo­ba­le­ment la ré­gion des Lau­ren­tides, le prix réa­liste CAA-Qué­bec est à 1,19.1 $. Tout ce qui est au-de­là est trop cher », a dé­cla­ré Pierre-Oli­vier For­tin du Ser­vice des com­mu­ni­ca­tions de la so­cié­té.

Il a par ailleurs no­té que de­puis quelques se­maines, le prix de l’es­sence est « plus dy­na­mique » à Mon­tréal et des sta­tions­ser­vice

« LORS­QU’ON RE­GARDE GLO­BA­LE­MENT LA RÉ­GION DES LAU­REN­TIDES, LE PRIX RÉA­LISTE CAA- QUÉ­BEC EST À 1,19.1 $. TOUT CE QUI EST AU-DE­LÀ EST TROP CHER ».

font des pro­fits bruts plus éle­vés que la moyenne qué­bé­coise. « On ne s’ex­pli­quait pas pour­quoi, c’est quelque chose qu’on avait dénoncé, nous au CAAQué­bec. La com­pé­ti­tion est plus vive à Mon­tréal. Peut-être qu’à ce mo­ment-là, la com­pa­rai­son avec La­chute en a souf­fert », a sup­po­sé M. For­tin.

RÉAJUSTEMENT EN VUE?

Il a fait re­mar­quer qu’on as­siste pré­sen­te­ment à une baisse glo­bale, mais a émis l’hy­po­thèse qu’il fau­drait un peu plus de temps pour que le prix se ré­ajuste en de­hors des centres ur­bains.

« Par exemple, si une sta­tion-ser­vice au coin de la rue rem­plit son gros ré­ser­voir sous terre au dé­but du mois, et ça lui prend un mois à le vi­der, la sta­tion-ser­vice va pou­voir vendre au même prix pen­dant un mois parce que le prix a été fixé en fonc­tion du prix qu’il a payé pour rem­plir son ré­ser­voir. À ce mo­ment-là, par­fois les prix peuvent être en dé­ca­lage, ça peut ar­ri­ver et c’est une hy­po­thèse », a avan­cé M. For­tin.

Le seul con­seil qu’il donne pour l’ins­tant à la po­pu­la­tion est de se ren­sei­gner sur le site In­ter­net de CAA-Qué­bec, pour connaître la réa­li­té des prix et choi­sir le meilleur mar­ché dans un contexte de concur­rence.

« La meilleure fa­çon pour un au­to­mo­bi­liste d’être cer­tain d’en avoir pour son argent et pour être sûr de payer le meilleur prix pos­sible, c’est vrai­ment de sur­veiller www.in­fo-es­sence.com. Nous, on fait une éva­lua­tion quo­ti­dienne du prix réa­liste, ça donne une idée du prix qu’on de­vrait payer », a-t-il sug­gé­ré.

—pho­to Fré­dé­ric Hountondji

Chez Pé­tro T à Saint-An­dré-d’Argenteuil et Cre­vier dans le même vil­lage, l’es­sence était à 1,17 $, mais à 1,20 $ à La­chute et à Browns­burg-Cha­tham.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.