CHATSVIRONS LA PLA­NÈTE DE GI­NETTE ROCHON

L'Argenteuil - - ARTS -

Fau­drait-il avoir confiance aux chats pour sau­ver notre pla­nète qui va mal sur le plan en­vi­ron­ne­men­tal ? La ques­tion se pose à la lec­ture de

le der­nier ro­man en date de Gi­nette Rochon, pré­sen­té le 8 no­vembre au Pub Code Rouge à Lachute.

Dans le chaos créé par les êtres hu­mains, des chats ar­rivent à sur­vivre grâce à leur sens très dé­ve­lop­pé de la com­mu­ni­ca­tion. C’est d’ailleurs eux qui ten­te­ront de faire ré­gner l’har­mo­nie afin de sau­ver l’hu­ma­ni­té. Seule­ment voi­là, aus­si doués qu’ils soient, ils ne pour­ront pas réus­sir sans les hommes.

« Il y a beau­coup de si­tua­tions co­miques, mais en même temps, il y a beau­coup de ré­flexions sur l’en­vi­ron­ne­ment, la cause ani­male en par­ti­cu­lier. Com­ment se fait-il que ça ait glis­sé ? Qu’est-ce que ça prend pour que ça change ? Pour que les choses changent, on a un rôle à jouer, si pe­tit soit-il », a ex­hor­té Mme Rochon.

« Les êtres hu­mains ne prennent pas as­sez soin de la terre, ils sont en train de la dé­truire. Nous, les chats, sommes de­ve­nus des êtres su­prêmes », s’est fé­li­ci­tée Fran­çoise Sa­vard. Elle s’est dé­gui­sée en chat pour pré­sen­ter à l’as­sis­tance des ex­traits du livre avec Pa­trice Ver­reault.

de Gi­nette Rochon est une sa­tire. L’au­teure dit s’ins­pi­rer aus­si des ac­tions de Da­vid Su­zu­ki, connu pour son mi­li­tan­tisme en ma­tière d’en­vi­ron­ne­ment. Le pu­blic sa­lue la sor­tie du ro­man qu’il ac­cueille avec en­thou­siasme. « Dans ses livres, elle (Gi­nette Rochon) sus­cite des émo­tions tout en le fai­sant de fa­çon lé­gère. Elle touche des points im­por­tants et c’est une per­sonne dé­ter­mi­née qui va jus­qu’au bout de ses pro­jets », a té­moi­gné Ma­rie-An­drée Lau­zon, qui l’a connue dans le mi­lieu de l’édu­ca­tion. Tout comme Mme Lau­zon, Do­mi­nique Bou­lay sa­voure avec plai­sir la plume de l’au­teure dont elle suit l’évo­lu­tion de­puis plu­sieurs an­nées. « On suit les aven­tures de Gi­nette de­puis son jeune âge. On voit que son in­té­rêt à al­ler cher­cher les jeunes est très fort parce qu’elle a été long­temps dans le do­maine sco­laire. Ses his­toires sont agréables et ses su­jets in­té­res­sants », a ju­gé Mme Bou­lay. Chatsvirons la pla­nète, pu­blié aux Édi­tions Les Câ­lins d’Ani-Mots, est le qua­trième livre de Gi­nette Rochon après

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.