LES ÉLUS ATTRISTÉS PAR LE DÉ­CÈS DE LUC GRON­DIN

L'Argenteuil - - ACTUALITÉS - FRÉDÉRIC HOUN­TOND­JI fre­de­ric.houn­tond­[email protected]

Les ré­ac­tions fusent dans le monde mu­ni­ci­pal ar­gen­teuillois à la suite du dé­cès, le 29 no­vembre der­nier à l’âge de 57 ans, du maire du vil­lage de Gren­ville Luc Gron­din.

Au dé­but de sa séance or­di­naire du 3 dé­cembre, le con­seil mu­ni­ci­pal de Gren­ville a ob­ser­vé une mi­nute de si­lence en mé­moire de M. Gron­din.

Son dé­cès avait fait, quelques jours avant, l’ob­jet d’un com­mu­ni­qué conjoint ren­du public par le Vil­lage dont il était le maire de­puis deux ans et la Mu­ni­ci­pa­li­té ré­gio­nale de com­té (MRC) d’Argenteuil. M. Gron­din avait exer­cé les fonc­tions de conseiller mu­ni­ci­pal de 2005 à 2016 avant de de­ve­nir le pre­mier ci­toyen du vil­lage.

« C’est avec dé­vas­ta­tion que nous re­ce­vons cette triste nou­velle. Nous per­dons non seule­ment notre maire, mais un grand ami. M. Gron­din était un homme re­con­nu pour son écoute, son dy­na­misme et ses qua­li­tés de ras­sem­bleur. Il por­tait un amour pro­fond pour sa mu­ni­ci­pa­li­té et sa ré­gion. Tout ce qu’il a ac­com­pli en tant que po­li­ti­cien et homme de fa­mille res­te­ra comme hé­ri­tage en­core long­temps », a fait va­loir le maire sup­pléant, Pierre Thau­vette, dans le com­mu­ni­qué. Scott Pearce, préfet de la MRC d’Argenteuil, a sa­lué la mé­moire d’un homme ex­cep­tion­nel et d’une grande bon­té. « Ce­lui qui nous a quit­tés était un homme d’équipe, de coeur et d’en­ga­ge­ment, ani­mé du dé­sir d’ai­der son pro­chain. Nous nous sou­vien­drons de M. Gron­din pour sa bon­té, sa gé­né­ro­si­té et sa grande im­pli­ca­tion dans Argenteuil », a dé­cla­ré M. Pearce.

AT­TEN­DU POUR LA SÉANCE DE LA MRC

Tom Ar­nold, maire de Gren­ville-sur-la-Rouge, a dé­cla­ré que « c’était un homme ho­no­rable, gen­til, hon­nête et qui tra­vaillait très fort pour ses ci­toyens. C’est une grosse perte. »

Comme la plu­part des élus, Carl Pé­lo­quin, maire de La­chute, l’a vu la der­nière fois au dî­ner-confé­rence or­ga­ni­sé, le 23 no­vembre, par la Chambre de com­merce et d’in­dus­trie d’Argenteuil sur L’ef­fer­ves­cence éco­no­mique d’Argenteuil , au club de golf Oa­sis à Browns­burg-Cha­tham. M. Pé­lo­quin s’est rap­pe­lé qu’il y avait une séance de la MRC, le mer­cre­di 28 no­vembre, soit la veille de la dis­pa­ri­tion de M. Gron­din. « Il a ap­pe­lé le mer­cre­di avant mi­di pour nous si­gni­fier qu’il avait un ren­dez-vous chez son mé­de­cin, qu’il se­rait de re­tour pour l’après-mi­di et qu’il se­rait pré­sent pour la séance en soi­rée. Mais il n’était pas ar­ri­vé et on a su le len­de­main qu’il était dé­cé­dé », a re­la­té le maire de La­chute.

M. Pé­lo­quin a re­le­vé aus­si les qua­li­tés de M. Gron­din. « C’était un maire dé­dié à sa po­pu­la­tion, qui tra­vaillait en fonc­tion du bien-être de tous ses ci­toyens et ci­toyennes. Du point de vue per­son­nel, c’était quel­qu’un de très agréable, tou­jours rieur, avec un bon sens de l’hu­mour, une per­sonne au­then­tique », a-t-il té­moi­gné. Ca­the­rine Tri­ckey, mai­resse de Browns­burg-Cha­tham, a tra­vaillé avec lui à la MRC pen­dant deux ans. « La veille de son dé­cès, on avait une réunion de la MRC et il était cen­sé être là. Et dans l’après-mi­di, on a dit que son mé­de­cin vou­lait le voir », a confir­mé Mme Tri­ckey.

« C’était un homme im­pli­qué, un homme qui ai­mait sa ville. Il avait des ar­gu­ments in­té­res­sants, j’ai beau­coup ap­pris de lui. C’était un homme de coeur, il était gé­né­reux. C’était un homme avec qui il était très agréable de tra­vailler. Je sa­vais qu’il était très ma­lade, pas as­sez pour par­tir tout de même. Ça me fait de la peine », a com­pa­ti la mai­resse.

—photo Frédéric Houn­tond­ji

Le con­seil de Gren­ville a ob­ser­vé une mi­nute de si­lence en mé­moire de Luc Gron­din dé­cé­dé le 29 no­vembre.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.