Les en­fants de Châ­teau-ri­cher de­vront voya­ger cet été

Les camps de jour se­ront à Sainte-anne-de-beau­pré

L'Autre Voix - - ACTUALITÉS - GEOFFRÉ SAM­SON re­dac­tion_­que­bec@tc.tc

LOI­SIRS. Le maire de Châ­teau-ri­cher, Jean Ro­bi­taille, confirme qu’il n’y au­ra pas de camps de jour dans la ville cet été.

En­ten­du au con­seil mu­ni­ci­pal, le 4 dé­cembre, la Ville ob­serve des scé­na­rios pour les camps de jour es­ti­vaux. Il se­ra sans doute à Sainte-an­nede-beau­pré et le lieu pri­vi­lé­gié se­rait ce­lui de l’école de la Place-de-l’éveil, sur l’ave­nue Royale.

Le maire in­forme la po­pu­la­tion qu’il n’y au­ra au­cun coût de trans­port sup­plé­men­taire aux pa­rents. « S’il y en a, Châ­teau-ri­cher pui­se­ra dans le 14 000$ que la pis­cine de la mu­ni­ci­pa­li­té dé­pen­se­rait en en­tre­tien. » Pour ce qui est de l’ac­ces­si­bi­li­té d’une pis­cine pour les camps de jour, le maire dit que ce­la de­meure in­cer­tain.

La construc­tion du nou­veau cha­let cause cette si­tua­tion, car les en­tre­pre­neurs doivent at­tendre le dé­gel com­plet afin de com­men­cer les tra­vaux. L’ou­ver­ture au­rait lieu entre le 15 et la fin juillet, se­lon l’es­ti­ma­tion per­son­nelle du maire.

L’en­tre­prise Maxi-pay­sage Inc. au­ra cer­tains tra­vaux à fi­na­li­ser. Une dé­ci­sion com­mune entre les en­tre­pre­neurs, le 1er dé­cembre, per­met­trait d’avoir les deux chan­tiers ac­tifs si­mul­ta­né­ment, mais dans une ges­tion in­dé­pen­dante.

Il reste en­core plu­sieurs élé­ments à dé­fi­nir pour l’en­semble du parc, comme le skate park, le ter­rain de ten­nis.

SKATE PARK

L’em­pla­ce­ment pré­vu du skate park ne plait pas au nou­veau maire, car ce­la im­por­tu­ne­rait les ré­si­dences à proxi­mi­té. Une en­tente est en cours avec Ha­bi­ta­tions DEP afin que quelques lots du Havre Saint-laurent de­viennent com­mer­ciaux. Le skate park se­rait si­tué à proxi­mi­té des com­merces plu­tôt que des ré­si­dences. « C’est une idée que le pro­mo­teur, Guy Émond, voit po­si­tive », pré­cise M. Ro­bi­taille.

Les plans in­diquent que deux sur­faces de ter­rain de ten­nis de­vaient être amé­na­gées der­rière le cha­let, sur des terres agri­coles. Une lettre de la firme d’ex­perts-conseils Stan­tec men­tionne que la Ville n’avait pas ob­te­nu l’ac­cord de la Com­mis­sion de pro­tec­tion du ter­ri­toire agri­cole (CPTAQ) pour ef­fec­tuer les tra­vaux. « Stan­tec ne peut en au­cun cas cau­tion­ner des in­ter­ven­tions illé­gales et/ou pro­mou­voir ces der­nières », écrit l’ar­chi­tecte-pay­sa­giste de la firme, An­dré Ara­ta.

L’ad­mi­nis­tra­tion de Châ­teau-ri­cher a fait par­ve­nir une Dé­cla­ra­tion de droit ac­quis à la CPTAQ. « Nous avons bon es­poir que ce soit ac­cep­té », ajoutent le maire et le di­rec­teur gé­né­ral, Fran­çois Re­naud. La CPTAQ de­vrait don­ner une ré­ponse d’ici fé­vrier.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.