1,9M$ pour une en­tre­prise de L’ange-gar­dien

L'Autre Voix - - ACTUALITÉS - GEOFFRÉ SAM­SON re­dac­tion_­que­bec@tc.tc

IN­VES­TIS­SE­MENT. Le gou­ver­ne­ment du Qué­bec a ac­cor­dé une sub­ven­tion de 1 960 000$ à Mul­ti-ac­tion Com­mu­ni­ca­tion, si­tué à L’ange-gar­dien.

Cette annonce faite par la dé­pu­tée de Char­le­voix-côte-de-beau­pré, Ca­ro­line Simard, ap­pui un pro­jet de 7 439 600$ qui vise à amé­lio­rer la pro­duc­ti­vi­té de l’en­tre­prise. L’aide gou­ver­ne­men­tale per­met­tra d’ajou­ter de l’équi­pe­ment, im­plan­ter un pro­gi­ciel de ges­tion in­té­grée et de faire la com­mer­cia­li­sa­tion sur le web. Cet in­ves­tis­se­ment ajou­te­ra aus­si 16 nou­veaux em­plois et en conso­li­de­ra 62 autres.

Mul­ti-ac­tion est spé­cia­li­sée dans la pro­duc­tion d’éti­quettes de tra­ça­bi­li­té, de code-barres, de billets de ski, de bou­teilles de vin et eau. La com­pa­gnie créée aus­si des éti­quettes dans des épi­ce­ries, comme ceux des em­bal­lages de viandes. D’ailleurs, l’en­tre­prise est le four­nis­seur prin­ci­pal de l’épi­cier Me­tro.

LA FA­MILLE

Jo­na­than et An­tho­ny Bour­bon­nière sont frères et res­pec­ti­ve­ment pré­sident et vice-pré­sident de l’en­tre­prise. Ils ont dé­bu­té dans le sous-sol de leurs pa­rents, à Beau­port en 1993. Ils ont au­jourd’hui six chaines de mon­tage dans la ré­gion, en plus de cinq autres dans leur en­tre­prise de Van­cou­ver, ré­cem­ment ac­quise. Les ges­tion­naires sont même en pour­par­lers pour ins­tal­ler une nou­velle usine en On­ta­rio.

À L’ange-gar­dien de­puis 18 mois, ils ont com­men­cé avec 45 em­ployés et en comptent main­te­nant 65. « Nous avons en­core des postes à com­bler », ajoute Jo­na­than Bour­bon­nière.

Se­lon Ca­ro­line Simard, pour qu’une en­tre­prise quitte le parc in­dus­triel de Beau­port pour s’ins­tal­ler sur la Côte-de-beau­pré, l’éco­no­mie se porte bien. « On ne choi­sit pas un mi­lieu s’il est in­ac­tif ou en dif­fi­cul­té. Il y a eu plu­sieurs pro­jets an­non­cés de­puis 2014 qui ont per­mis au mi­lieu de se dé­ployer et d’avoir dif­fé­rentes ini­tia­tives et la MRC a pu in­ves­tir sur le ter­ri­toire. »

UNE MA­TIÈRE PRE­MIÈRE AB­SENTE

L’in­dus­trie au Ca­na­da im­porte des cen­taines de mil­liers de tonnes de pa­pier spé­cia­li­sé par an­née. Les di­ri­geants achètent leurs ma­tières pre­mières par­tout dans le monde, sauf au Qué­bec et au Ca­na­da. Pen­dant la vi­site de Mme Simard, les Bour­bon­nière ont lan­cé un dé­fi à la dé­pu­tée: « Ai­dez-nous à ras­sem­bler les in­ter­ve­nants et trou­vons comment mettre sur pied un pro­jet pour ache­ter nos ma­tières lo­ca­le­ment. »

En ef­fet, le mar­ché des scie­ries de la pro­vince est en dé­crois­sance. « À l’échelle mon­diale, il y a une pé­nu­rie de ma­tières spé­cia­li­sée. On veut lan­cer un éveil à l’in­dus­trie du pa­pier. »

« Que les scie­ries ar­rêtent de faire des 2x4 et se lancent dans la pro­duc­tion de pa­pier de spé­cia­li­té. Cer­taines en­tre­prises se por­te­raient beau­coup mieux », conclut Jo­na­than Bour­bon­nière.

(Pho­to TC Me­dia – Geoffré Sam­son)

La dé­pu­tée Ca­ro­line Simard en com­pa­gnie d’an­tho­ny et Jo­na­than Bour­bon­nière, res­pec­ti­ve­ment vice-pré­sident et pré­sident de Mul­ti-ac­tion Com­mu­ni­ca­tion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.