De saines ha­bi­tudes de vie, même en été !

L'Autre Voix - - ACTUALITÉS - ÉMI­LIE PEL­LE­TIER re­dac­tion_­que­bec@tc.tc

SAN­TÉ. Le camp de jour in­ter­mu­ni­ci­pal de Beau­pré et de Saint-joa­chim s’est nou­vel­le­ment joint à l’équipe de la Fon­da­tion Trem­plin San­té. En par­te­na­riat avec l’or­ga­nisme com­mu­nau­taire Côte-à-côte en Ac­tion, il fait chaque an­née la pro­mo­tion des saines ha­bi­tudes de vie au­près des jeunes et de leurs pa­rents.

C’est en réa­li­sant que plus d’un jeune Ca­na­dien sur quatre est ac­tuel­le­ment en sur­poids ou obèse que la fon­da­tion Trem­plin San­té s’est don­né une mis­sion : celle de gui­der les camps d’été au Ca­na­da vers l’adop­tion de pra­tiques qui en­cou­ragent le mode de vie sain et ac­tif chez les jeunes. D’ailleurs, au Qué­bec, ce sont en moyenne 375 000 jeunes qui fré­quentent une or­ga­ni­sa­tion de loi­sir au cou­rant de l’été.

Ain­si, en plus d’of­frir des ou­tils dé­diés à la for­ma­tion, la fon­da­tion a créé des guides d’ac­ti­vi­tés adap­tées en fonc­tion des dif­fé­rentes tranches d’âges, dans les­quels les or­ga­ni­sa­tions peuvent éga­le­ment pui­ser. Plus d’une cin­quan­taine de re­cettes équi­li­brées et fa­ciles sont dis­po­nibles en ligne pour ins­pi­rer les pa­rents. Des concours sont même or­ga­ni­sés afin de ré­com­pen­ser avec du ma­té­riel, les camps proac­tifs.

UN ES­SAI QUI PORTE FRUIT À BEAU­PRÉ

Pour l’été 2018 le camp qui ac­cueille plus de 250 en­fants an­nuel­le­ment dresse un bi­lan po­si­tif des opé­ra­tions. Mi­reille Clou­tier-tremblay, co­or­don­na­trice du camp de jour in­ter­mu­ni­ci­pal ex­plique que les me­sures mises en place sont bien re­çues par les en­fants et leurs pa­rents.

Par exemple, on in­cite ces der­niers à in­té­grer fruits, lé­gumes et pro­duits lai­tiers aux re­pas quo­ti­diens dans les boîtes à lunch, à l’aide d’une com­pé­ti­tion lu­dique met­tant en ve­dette un ali­ment chaque se­maine. Ceux qui res­pectent adé­qua­te­ment les ra­tios courent la chance de rem­por­ter des prix, en plus de re­ti­rer, à long terme, des bé­né­fices d’une ali­men­ta­tion équi­li­brée.

Les ani­ma­teurs ont no­tam­ment la tâche de sen­si­bi­li­ser leurs groupes aux ef­fets no­cifs de la ci­ga­rette. Ils les in­vitent aus­si à consom­mer de l’eau sur une base ré­gu­lière, sur­tout lors d’une chaude jour­née d’été et après des ac­ti­vi­tés riches en dé­pense éner­gé­tique. Ce­la fait main­te­nant 10 ans que l’or­ga­nisme de bien­fai­sance Deuil-jeu­nesse s’im­plique con­crè­te­ment au­près de la po­pu­la­tion, en tant qu’ac­com­pa­gna­teur dans l’ad­ver­si­té pour les jeunes et leurs fa­milles. Qu’ils vivent un deuil, la ma­la­die grave, la dis­pa­ri­tion d’un proche ou en­core des pertes liées à la sé­pa­ra­tion pa­ren­tale, l’aban­don ou l’adop­tion, l’or­ga­nisme a été créé pour leur ve­nir en aide. Le ré­cent lan­ce­ment de la pro­gram­ma­tion dé­voi­lait d’ailleurs des cé­lé­bra­tions du 10e an­ni­ver­saire pour toute la pro­chaine an­née, dont la te­nue d’une grande ac­ti­vi­té-bé­né­fice en mai 2019 pour les clore en beau­té. Deuil-jeu­nesse en­ta­me­ra éga­le­ment le concours « 10 ans10 confé­rences-10 ré­gions » à la fin de l’été, par le­quel les ga­gnants de dix ré­gions du Qué­bec (ONBL, or­ga­ni­sa­tions en mi­lieu sco­laire, de la san­té ou fu­né­raire) pour­ront re­ce­voir des confé­rences gra­tuites. (E.P.)

(Pho­to – De­po­sit Pho­tos)

Sur le site web de Trem­plin San­té, on peut lire : « Pour la pre­mière fois dans l’his­toire de l’hu­ma­ni­té, l’es­pé­rance de vie des jeunes pour­rait être plus courte que celle de leurs pa­rents. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.