Une de­vise fa­mi­liale et une ga­le­rie d’art

La Vie est Belle

L'Autre Voix - - ACTUALITÉS - ÉMI­LIE PEL­LE­TIER re­dac­tion_­que­bec@tc.tc

OU­VER­TURE. La fa­mille Bou­chard-simard réa­li­se­ra, en sep­tembre pro­chain, son pro­jet de la Ga­le­rie Bou­tique d’art La Vie est Belle qui se trou­ve­ra à même la ré­si­dence pour per­sonnes âgées Mont Champagnat, sur l’ave­nue Royale à Châ­teau-ri­cher.

De­puis près de 10 ans, la fa­mille de Boi­scha­tel ca­resse le rêve d’ou­vrir une ga­le­rie d’art. Or, de fil en ai­guille, quelques op­por­tu­ni­tés d’af­faires se sont of­fertes au qua­tuor, pas­sant d’abord par l’achat, en 2010, de la ré­si­dence pour aî­nés Charles-re­nauld si­tuée à Char­les­bourg, puis par l’ac­qui­si­tion de la Ré­si­dence Mont Champagnat, six ans plus tard.

C’est donc dans l’op­tique de com­bi­ner leurs champs d’in­té­rêt que la fa­mille com­po­sée de pas­sion­nés de la créa­ti­vi­té et de l’entrepreneuriat est à l’ini­tia­tive d’un pro­jet hors du com­mun : ce­lui d’une ga­le­rie d’art qui par­tage son toit avec une ré­si­dence pour aî­nés.

« C’est un ca­deau que l’on s’offre, mais c’en est éga­le­ment un pour le pu­blic qui pour­ra ve­nir l’ad­mi­rer et pour les ré­si­dents, qui ver­ront leur quo­ti­dien em­bel­li de ces belles cou­leurs », sou­ligne avec en­thou­siasme la mère, So­nia Simard.

Ain­si, dès l’ou­ver­ture des portes le 1er sep­tembre, les murs du hall d’en­trée et des cou­loirs de la ré­si­dence se­ront agré­men­tés d’oeuvres d’ar­tistes et d’ar­ti­sans pro­ve­nant de par­tout au Qué­bec. Un grand lo­cal épu­ré à l’al­lure contem­po­raine se­ra dé­dié à l’ex­po­si­tion de toiles et de sculp­tures, fai­sant de la ga­le­rie l’une des plus grandes de la ré­gion.

FAIRE RAYON­NER LE TA­LENT

Par­mi les peintres les plus connus, Nor­mand Bois­vert qui compte cin­quante ans de créa­tion de toiles der­rière la cra­vate se­ra ex­po­sé à La Vie est Belle. Mme Simard, qui a dé­jà oc­cu­pé ses temps libres avec la pein­ture à l’huile et l’aqua­relle, ex­plique qu’avec au­tant d’es­pace dis­po­nible, toute la place se­ra lais­sée aux ar­tistes, qu’ils soient éta­blis ou émer­gents.

« Ce qu’on veut c’est sur­tout de pro­mou­voir le ta­lent des autres », as­surent les filles Bou­chard, Sara-jeanne et Ma­rie-laure, fai­sant al­lu­sion avec hu­mour à leur ta­lent « in­exis­tant » en arts vi­suels. Elles pré­cisent par ailleurs que les contrats n’exigent pas d’ex­clu­si­vi­té de la part des ar­tistes, afin de ne pas li­mi­ter leur vi­si­bi­li­té. La vie est belle à tra­vers les arts et on veut mon­trer les beau­tés de la vie à tra­vers le re­gard des ar­tistes. » -So­nia Simard

« Notre ob­jec­tif est d’of­frir une vi­trine à tous ces pas­sion­nés qui s’ex­priment par leur art, tout en don­nant une chance à ceux qui ne sont pas re­te­nus ailleurs», de ra­jou­ter leur mère, qui prône la di­ver­si­té des chefs d’oeuvres.

Par­mi eux, Eli­za­beth Fleu­ry, une jeune peintre âgée de 22 ans, en se­ra à sa pre­mière ex­pé­rience en ga­le­rie, une belle op­por­tu­ni­té pour elle qui pei­gnait l’abs­trait ini­tia­le­ment pour le plai­sir après des études en de­si­gn in­té­rieur.

Un com­plexe mul­ti­vo­ca­tion­nel

Ayant un faible pour le do­maine du mar­ke­ting et de l’évé­ne­men­tiel, les filles Bou­chard or­ga­ni­se­ront éga­le­ment des ate­liers et des ver­nis­sages, pour­sui­vant tou­jours cet ob­jec­tif ul­time de pro­pul­ser la car­rière des ar­tistes.

En plus d’abri­ter la ga­le­rie d’art, la Ré­si­dence Mont Champagnat of­fri­ra éga­le­ment plu­sieurs autres com­mo­di­tés. No­tam­ment, les jeunes en­tre­pre­neures, qui ont toutes deux fait des études en ad­mi­nis­tra­tion, sont char­gées de la ges­tion d’un ser­vice d’hô­tel­le­rie de res­sour­ce­ment et d’un res­tau­rant grand pu­blic qui of­fri­ra éga­le­ment un ser­vice de trai­teur lors d’évé­ne­ments.

(Pho­to gra­cieu­se­té – La Vie est Belle)

Des toiles étaient af­fi­chées afin de don­ner un avant-goût de la ga­le­rie.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.