Une ligne de si­gna­le­ment comme piste de so­lu­tion?

Pour dé­non­cer des pro­blèmes à la Ville

Le Bulletin - - ACTUALITÉS - YAN­NICK BOUR­SIER ybour­sier@lexis­me­dia.ca

PRO­PO­SI­TION. L’im­plan­ta­tion d’une ligne de si­gna­le­ment à la Ville de Ga­ti­neau per­met­trait-elle d’ai­der la re­la­tion entre l’ad­mi­nis­tra­tion et les or­ga­nismes et autres par­te­naires mu­ni­ci­paux?

La vé­ri­fi­ca­trice gé­né­rale de Ga­ti­neau, Johanne Beausoleil, ef­fleure la ques­tion dans son rap­port dé­po­sé la se­maine der­nière concer­nant le bu­reau de l’om­buds­man.

«Une ligne de si­gna­le­ment ou de dé­non­cia­tion offre un ca­nal de com­mu­ni­ca­tion à toute per­sonne dé­si­reuse de rap­por­ter tout acte pré­su­mé ré­pré­hen­sible com­mis par une ou des per­sonnes dans leurs rap­ports avec une ville», sou­ligne-t-elle dans son rap­port.

«Alors que l’om­buds­man re­pré­sente le ci­toyen au­près de l’ad­mi­nis­tra­tion mu­ni­ci­pale, la ligne de si­gna­le­ment ré­pon­drait de fa­çon pro­fes­sion­nelle aux pré­oc­cu­pa­tions des autres groupes tran­si­geant avec la Ville de Ga­ti­neau, que ce soit ses em­ployés, ses four­nis­seurs ou ses par­te­naires, pour ne nom­mer que ceux-ci.»

En en­tre­vue, Mme Beausoleil a in­di­qué que l’ajout d’une telle ligne se­rait un com­plé­ment au ser­vice 3-1-1. «Ça étoffe l’offre de ser­vice glo­bale d’une ville, note-t-elle. Ça per­met­trait de pou­voir adres­ser ra­pi­de­ment les plaintes.»

ÉVA­LUA­TION

Ques­tion­né sur l’ajout d’une telle ligne, le pré­sident du conseil, Da­niel Cham­pagne croit qu’il est en­core trop tôt pour se pro­non­cer. «Je n’ai pas en­core por­té ma réflexion à ce ni­veau-là.»

À la base, il es­time que l’idée mé­rite qu’on s’y at­tarde. Mais il faut le faire en consi­dé­rant tout ce qui se passe avec le bu­reau de l’om­buds­man. «Il faut sa­voir d’abord ce qu’on veut comme struc­ture pour le bu­reau de l’om­buds­man. Une fois la struc­ture en place, si on veut bo­ni­fier le tout, on peut le faire.»

«Je suis ouvert à presque tout si ça peut faire en sorte d’amé­lio­rer le ser­vice aux ci­toyens. Mais il faut éva­luer nos be­soins réels d’abord et les im­pacts fi­nan­ciers de cette ligne.»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.