Une mai­son adap­tée pour Jus­tin Char­ron

Le Bulletin - - COMMUNAUTAIRE - MA­RIE PIER LÉ­CUYER mple­cuyer@lexis­me­dia.ca

COM­MU­NAU­TÉ. Pro­chai­ne­ment, un poids de moins re­po­se­ra sur les épaules de la fa­mille du jeune Jus­tin Char­ron.

D’ici quelques mois, la fa­mille du gar­çon de onze ans, né sé­vè­re­ment han­di­ca­pé, ver­ra sa mai­son mo­bile être ré­no­vée pra­ti­que­ment d’un bout à l’autre, grâce à la col­la­bo­ra­tion de plu­sieurs en­tre­pre­neurs de la ré­gion.

C’est l’or­ga­nisme Le Che­min Idéal, mis au fait de la si­tua­tion de la fa­mille, qui a lan­cé les pre­mières perches de ce qui est de­ve­nu un élan de so­li­da­ri­té en­vers la fa­mille du sec­teur de Bu­ckin­gham.

En règle gé­né­rale, l’or­ga­ni­sa­tion aide les fa­milles mo­no­pa­ren­tales vul­né­rables à sor­tir du cycle de la pau­vre­té. «Mais par­fois, on ren­contre des fa­milles avec les deux pa­rents pré­sents et qui ont des be­soins vrai­ment criants», confie Jo­sée Lu­si­gnan, la di­rec­trice de l’or­ga­nisme le Che­min Idéal.

Au fi­nal, plus de 25 en­tre­pre­neurs de la ré­gion se sont réunis pour me­ner à bien le pro­jet cha­peau­té par Cons­truc­tion MCL qui de­vrait être ter­mi­né d’ici le mois de juillet si tout va bien.

Il y a un an, Jo­sée-anne Per­ron a contac­té l’or­ga­ni­sa­tion, à bout de souffle, après avoir ap­pe­lé «à gauche et à droite» de­puis plus de deux ans pour trou­ver de l’aide. C’est que leur fils aî­né de onze ans souffre d’une rare forme de pa­ra­ly­sie cé­ré­brale, l’hy­po­pla­sie pon­to-cé­ré­bel­leuse.

Et la mai­son mo­bile dans la­quelle la fa­mille ha­bite a été dé­cla­rée in­sa­lubre, il y a quatre ans. L’ab­sence d’un deuxième sa­laire et les fac­tures mé­di­cales éle­vées ont pla­cé la fa­mille Per­ron­char­ron en si­tua­tion de faillite, em­pê­chant ain­si la réa­li­sa­tion des tra­vaux né­ces­saires. «Un en­fant comme Jus­tin de­mande énor­mé­ment de soins en temps et de soins pro­fes­sion­nels. Ça coûte énor­mé­ment cher», note Jo­sée Lu­si­gnan.

La mai­son est dans une si­tua­tion pré­caire, pré­cise la di­rec­trice gé­né­rale. Risque im­mi­nent d’in­cen­die, moi­sis­sures, cou­loir prin­ci­pal trop étroit pour le fau­teuil de Jus­tin ne sont que quelques-uns des pro­blèmes ac­tuels.

Et Jus­tin étant main­te­nant âgé de onze ans, sa mère n’est plus ca­pable de le sou­le­ver pour l’ame­ner dans sa chambre ou même à la salle de bain.

«Il n’y a plus d’élec­tri­ci­té dans la mai­son sauf dans la cui­sine», ex­plique entre autres la di­rec­trice de l’as­so­cia­tion Le Che­min Idéal. De toute évi­dence, pour­suit Mme Lu­si­gnan, des ré­no­va­tions ma­jeures étaient né­ces­saires. On veut per­mettre à la fa­mille de pro­fi­ter plei­ne­ment des an­nées qui res­tent.»

Jo­sée Lu­si­gnan

SO­LI­DA­RI­TÉ

«Jus­tin est tel­le­ment at­ta­chant, lance Jo­sée Lu­si­gnan. (…) Et il a une es­pé­rance de vie de 25 ans. On veut per­mettre à la fa­mille de pro­fi­ter plei­ne­ment des an­nées qui res­tent.»

Pour ce faire, la mai­son doit être ré­no­vée de fond en comble. L’as­so­cia­tion de­mande l’aide de la po­pu­la­tion pour re­cueillir 27 000$ en dons ou en ma­té­riaux de cons­truc­tion man­quants, pour per­mettre la réa­li­sa­tion com­plète du pro­jet.

Le pro­jet dé­passe tout ce qu’au­rait pu ima­gi­ner la fa­mille. «Il est dif­fi­cile d’ex­pri­mer notre re­con­nais­sance pour un aus­si grand geste d’hu­ma­ni­té», sou­ligne la mère de fa­mille. Pour plus d’in­for­ma­tions: le­che­mi­ni­deal.org

(Pho­to Gra­cieu­se­té)

Jus­tin Char­ron et sa jeune soeur de six ans, ain­si que leurs pa­rents, pour­ront vivre dans une mai­son com­plè­te­ment ré­no­vée dès cet été.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.