Cham­pion et fian­cé

Le Bulletin - - SPORTS - AN­TO­NY DA SIL­VA-CASIMIRO ada­sil­va­ca­si­mi­ro@lexis­me­dia.ca

ARTS MAR­TIAUX MIXTES. La cein­ture à la taille, la bague au doigt. Dif­fi­cile de mieux dé­crire la soi­rée de ven­dre­di de Marc-an­dré Bar­riault.

Il faut dire que le na­tif de Bu­ckin­gham avait deux rai­sons de cé­lé­brer. Il a ga­gné un im­por­tant com­bat, le rap­pro­chant de la pres­ti­gieuse Ul­ti­mate Figh­ting Cham­pion­ship (UFC). Mais il a aus­si po­sé un ge­nou au sol pour faire la grande de­mande à sa conjointe de­puis trois ans, Jade Mas­son-wong, éga­le­ment une spé­cia­liste des arts mar­tiaux mixtes.

«C’est l’une des plus belles soi­rées de ma vie», a-t-il lan­cé d’em­blée.

«J’avais pré­vu le coup avec mes en­traî­neurs, mais tout de­vait être par­fait. J’avais ab­so­lu­ment be­soin de ga­gner pour avoir le mi­cro. On lui a dit de mon­ter sur scène pour cé­lé­brer la vic­toire, mais elle ne se dou­tait de rien», a in­di­qué Bar­riault qui était tou­jours sur un nuage 72 heures après son dixième triomphe en onze duels chez les pros.

Le scé­na­rio était idéal. Le ga­la TKO 43 était pré­sen­té au centre Vi­déo­tron, à Qué­bec, sa ville d’adop­tion. Plus de 5000 spec­ta­teurs ont fran­chi le tour­ni­quet pour voir le pro­té­gé de Pa­trick Mar­cil à l’oeuvre, tête d’af­fiche de l’événement.

Juste avant, Jade ve­nait de l’em­por­ter, elle qui fait ses dé­buts avec l’or­ga­ni­sa­tion TKO.

Em­bal­lé par les émo­tions, le gla­dia­teur de 6’0 l’a prise par sur­prise et elle a fi­na­le­ment dit oui de­vant une foule élec­tri­sée par la de­mande de ce­lui qu’on sur­nomme Po­wer Bar.

«Je vou­lais faire les choses en grand. On a dé­jà des de­mandes en ma­riage dans la UFC, mais ja­mais de la part de deux com­bat­tants, sur la même carte et qu’ils avaient tous les deux rem­por­tés leur com­bat. On a pla­cé la barre haute. Ça va être dif­fi­cile à battre.»

Leur his­toire d’amour res­semble à Ro­méo et Ju­liette, avait confié Marc-an­dré Bar­riault en en­tre­vue la se­maine der­nière dans nos pages. S’en­traî­nant pour un gym ri­val, Jade avait fait les pre­miers pas après l’avoir croi­sé à un ga­la d’arts mar­tiaux mixtes. Le prin­ci­pal in­té­res­sé ne peut pas dire que la jeune femme ne lui avait pas ta­pé dans l’oeil.

«Les gens n’ont pas fi­ni de nous voir, af­firme l’homme de 28 ans qui pro­fi­te­ra pro­chai­ne­ment de va­cances bien mé­ri­tées. On ne se­ra peut-être pas sur la même carte pro­chai­ne­ment, car Jade com­mence avec TKO. Elle a ce­pen­dant tout pour se rendre loin.»

KO À LA DEUXIÈME RONDE

Si ce ré­cit a été ré­di­gé à la per­fec­tion, le tout dé­pen­dait d’une vic­toire de Marc-an­dré Bar­riault face à Bren­dan Korn­ber­ger, ven­dre­di der­nier. L’as­pi­rant à la cein­ture des mi-moyens n’a ce­pen­dant pas fait le poids contre le cham­pion en titre.

Po­wer Bar a mis un terme au com­bat par ar­rêt tech­nique dès la deuxième ronde. Rué de coups, le ba­gar­reur al­ber­tain n’était plus ca­pable de suivre le rythme.

Dans les mé­dias, l’élève de l’école Pa­te­naude Kung Fu avait pré­dit que l’af­fron­te­ment se ter­mi­ne­rait lors de la troi­sième manche. Le com­bat au­ra pris fin une ronde plus tôt que pré­vu. Et tout ça, il le doit à sa re­cette ga­gnante, dit-il.

«Quand j’ai su en mars que je me battais contre lui, j’ai mis la concen­tra­tion là-des­sus. C’était mon plus gros dé­fi et j’ai mis le pa­quet à l’en­traî­ne­ment. Je suis ar­ri­vé dans la cage avec de la confiance et je pou­vais le voir dans ses yeux que j’avais l’avan­tage. C’est moi le cham­pion et il est dans mon ter­ri­toire. Pas ques­tion que je perde la cein­ture.»

Cet an­cien de l’école se­con­daire Hor­mis­das­ga­me­lin a mis la table pour la suite des choses. Cette dixième vic­toire le rap­proche dan­ge­reu­se­ment de la UFC.

Nou­vel­le­ment fian­cé, Bar­riault ne cache pas que des dis­cus­sions ont com­men­cé. Il de­vrait ob­te­nir une ré­ponse dans les pro­chaines se­maines, si ce n’est pas en jours.

«De belles choses se dé­roulent. Il y a un ga­la à Cal­ga­ry cet été. Ça pour­rait être une bonne oc­ca­sion pour moi de faire mes dé­buts en sol ca­na­dien. On at­tend, mais le pré­sident de TKO m’a dit qu’il avait glis­sé de bons mots à mon en­droit.»

L’or­ga­ni­sa­tion de Da­na White sur­veille ce di­plô­mé du cé­gep de Li­moi­lou de­puis bien­tôt un an. Avec son ga­ba­rit im­po­sant et sa fiche pra­ti­que­ment par­faite de 10-1, Marc-an­dré Bar­riault a tous les ou­tils pour faire le saut pro­chai­ne­ment.

(Pho­to gra­cieu­se­té)

Marc-an­dré Bar­riault a rem­por­té son com­bat, mais s’est éga­le­ment fian­cé en de­man­dant la main de sa conjointe Jade Mas­son-wong.

(Pho­to Gra­cieu­se­té)

La vic­toire de Marc-an­dré Bar­riault lui per­met de se rap­pro­cher en­core plus de la UFC.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.