36 mil­lions $ pour amé­lio­rer les ser­vices de la STO

Le Bulletin - - ACTUALITÉS - LOUIS-CHARLES POU­LIN lc­pou­lin@lexis­me­dia.ca

TRANS­PORT. Les gou­ver­ne­ments du Ca­na­da et du Qué­bec ont an­non­cé un in­ves­tis­se­ment de 36 mil­lions $ pour ai­der la So­cié­té de trans­port de l’ou­taouais (STO) à réa­li­ser huit pro­jets en cours.

La ma­jo­ri­té de ce mon­tant, dont 20M$ pro­vient du fé­dé­ral et 16M$ du pro­vin­cial, ser­vi­ra à fi­nan­cer l’achat de 36 au­to­bus hy­brides afin d’amé­lio­rer le ré­seau de trans­port en com­mun.

La construc­tion de deux parc-o-bus dans l’est de la Ville de Ga­ti­neau à Mas­son-an­gers et à Bu­ckin­gham, cha­cun au coût d’en­vi­ron 1,5M$, sont dans les huit pro­jets an­non­cés.

Dans l’ouest, des feux prio­ri­taires se­ront ins­tal­lés sur les ar­tères: St-ray­mond, Ayl­mer-ta­ché, Gré­ber-four­nier et St-jo­seph.

La ré­fec­tion du ga­rage du 111, rue Jean­proulx et l’ac­qui­si­tion d’un nou­veau lo­gi­ciel de main­te­nance as­sis­té par or­di­na­teur pour as­su­rer un sui­vi plus adé­quat des ac­ti­vi­tés d’en­tre­tien des au­to­bus sont aus­si pré­vus.

Cer­tains de ces pro­jets sont nou­veaux de cette an­née, alors que d’autres comme l’ac­qui­si­tion de nou­veaux au­to­bus sont dé­bu­tés de­puis 2017.

«Il y a des choses qui étaient dé­jà dans les plans de la STO, mais ce qui est im­por­tant de sa­voir c’est que main­te­nant ce que la STO pré­voyait fi­nan­cer par exemple à 25%, elle pour­ra le fi­nan­cer à 10%. Ça va leur per­mettre de faire da­van­tage de pro­jets», es­père le mi­nistre des Tran­sports, An­dré For­tin.

«On va voir les temps de dé­pla­ce­ment qui vont di­mi­nuer, es­time-t-il, no­tam­ment grâce au sys­tème de feux prio­ri­taires. Quand on est 45 dans un au­to­bus et qu’on voit qu’un feu change au rouge pour lais­ser pas­ser une voi­ture, ça de­vient frus­trant», fait le dé­pu­té du Pon­tiac af­fir­mant que le nou­veau sys­tème per­met­tra de ré­duire ce genre de si­tua­tion.

La pré­si­dente de la STO, My­riam Na­deau, se ré­jouit de cet ap­pui gou­ver­ne­men­tal qui per­met­tra d’ac­cé­lé­rer la réa­li­sa­tion des di­vers pro­jets qui, se­lon elle, se­ront tous com­plé­tés d’ici le 31 mars 2020.

Con­cer­nant les sta­tion­ne­ments in­ci­ta­tifs dans l’est, Mme Na­deau a pré­ci­sé qu’ils ne se­ront plus si­tués près de l’en­can à Mas­son et de la fa­brique à Bu­ckin­gham.

«On va cher­cher à op­ti­mi­ser leurs em­pla­ce­ments pour fa­ci­li­ter les dé­pla­ce­ments des ré­si­dents du sec­teur vers ces nou­veaux sta­tion­ne­ments in­ci­ta­tifs.»

Mme Na­deau spé­ci­fie qu’il y a une vo­lon­té d’ajou­ter plus d’es­paces de sta­tion­ne­ment, sans dé­voi­ler da­van­tage de dé­tails. Elle confie que la STO tra­vaille pré­sen­te­ment aus­si à l’ajout de tra­jets d’au­to­bus entre les sec­teurs de Mas­so­nan­gers et de Bu­ckin­gham.

Au su­jet des tra­vaux pré­vus au ga­rage de la rue Jean-proulx, l’ac­qui­si­tion d’au­to­bus hy­brides de­mande cer­taines mo­di­fi­ca­tions qui sont né­ces­saires. «Pour être ca­pable de le­ver ces au­to­bus-là et faire le tra­vail, ils ont be­soin de mon­ter plus haut. Le sys­tème de ven­ti­la­tion du ga­rage doit être re­haus­sé», dit-elle en ajou­tant que les es­paces de tra­vail doivent être re­vus et mo­di­fiés.

Les dé­pu­tés fé­dé­raux, Greg Fer­gus, Ste­ven Ma­ckin­non et Sté­phane Lau­zon, ain­si que les dé­pu­tés pro­vin­ciaux, Alexandre Iracà, Sté­pha­nie Val­lée et An­dré For­tin sont ceux qui ont fait l’an­nonce de cette aide fi­nan­cière, le 14 mai à Mas­son-an­gers, qui vise «l’amé­lio­ra­tion des dé­pla­ce­ments, la ré­duc­tion de la pol­lu­tion at­mo­sphé­rique, le ren­for­ce­ment des col­lec­ti­vi­tés et la crois­sance de l’éco­no­mie ré­gio­nale.»

Des élus municipaux e la ré­gion étaient aus­si pré­sents lors de l’an­nonce.

«Cette pré­sence en force des élus de tous les ni­veaux re­pré­sente une ca­rac­té­ris­tique im­por­tante de ce que ça prend pour faire avan­cer le trans­port en com­mun. Ça de­mande vrai­ment un tra­vail concer­té de tous les pa­liers gou­ver­ne­men­taux», a sou­li­gné le maire de Ga­ti­neau, Maxime Ped­neaud-jo­bin.

«C’est un en­jeu ex­trê­me­ment im­por­tant du point de vue de la qua­li­té des gens. Moins de temps on passe dans le trans­port et plus de temps on a avec notre fa­mille et au tra­vail», a-t-il ajou­té. La STO se ré­jouit de l’en­ga­ge­ment des gou­ver­ne­ments pro­vin­cial et fé­dé­ral en­vers les en­jeux de mo­bi­li­té du­rable.»

My­riam Na­deau

(Pho­to Le Bul­le­tin – Louis-charles Pou­lin)

Des élus fé­dé­raux, pro­vin­ciaux et municipaux étaient pré­sents lors de l’an­nonce.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.