Live Edge Tim­ber ob­tient un prêt de 560 000$

L’en­tre­prise de L’ange-gar­dien veut per­cer le mar­ché mon­dial

Le Bulletin - - COMMUNAUTAIRE - SYLVAIN DUPRAS sdu­pras@lexis­me­dia.ca

ÉCO­NO­MIE.UNE en­tre­prise de L’an­gegar­dien, Live Edge Tim­ber, vient d’ob­te­nir un prêt de 560 000$ d’in­ves­tis­se­ment Qué­bec afin de lui per­mettre de vi­ser le mar­ché mon­dial.

Fon­dée en 2016 par deux jeunes en­tre­pre­neurs, Ke­vin Sla­ma et Sté­pha­nie Lan­dry, l’en­tre­prise se spé­cia­lise dans la concep­tion, la fa­bri­ca­tion et la vente de bois oeu­vré dé­co­ra­tif d'ap­pa­rence na­tu­relle pour meubles et ac­ces­soires dé­co­ra­tifs de mai­son. Plus par­ti­cu­liè­re­ment, l'en­tre­prise fa­brique des pièces de meubles prêts à être as­sem­blés, per­met­tant la per­son­na­li­sa­tion par le client. Un ma­nu­fac­tu­rier de mo­bi­lier de type faites-le vous-même.

Ce prêt est en lien avec une en­tente de dis­tri­bu­tion avec le grand dé­taillant amé­ri­cain Lowe’s. Cette en­tente per­met à Live Edge de dis­tri­buer ses pro­duits dans 250 ma­ga­sins Lowe's aux États-unis. Un dé­mar­rage ful­gu­rant pour cette en­tre­prise de l’ou­taouais qui couvre main­te­nant 70% du mar­ché ca­na­dien des centres de ré­no­va­tion à grande sur­face.

«In­ves­tis­se­ment Qué­bec nous a per­mis de connaître la crois­sance, ici et à l'étran­ger, de dire Mme Lan­dry, vice-pré­si­dente de l’en­tre­prise. Nous ap­pré­cions le fait d'avoir ob­te­nu leur ap­pui de­puis nos dé­buts et sommes fiers de tra­vailler avec un par­te­naire qui sou­tient les rêves et réa­li­sa­tions des jeunes en­tre­pre­neurs ».

Se­lon le di­rec­teur gé­né­ral d’in­ves­tis­se­ment Qué­bec, Pierre Ga­briel Cô­té, Live Edge a su uti­li­ser les ou­tils à sa dis­po­si­tion pour as­su­rer son suc­cès. «Les en­tre­prises ma­nu­fac­tu­rières doivent in­no­ver de toutes les fa­çons pos­sibles afin de pros­pé­rer, dit-il. L'ex­por­ta­tion est l'une des clés pour y par­ve­nir. À In­ves­tis­se­ment Qué­bec, nous sommes là pour ai­der nos en­tre­pre­neurs à at­teindre leurs ob­jec­tifs en leur don­nant les moyens fi­nan­ciers de pour­suivre leur crois­sance.»

L’ob­jec­tif de départ de l’en­tre­prise était d’of­frir des pro­duits à bri­co­ler de luxe fa­bri­qués au Ca­na­da. « L'idée nous est ve­nue quand nous avons été in­ca­pables de trou­ver un four­nis­seur qui pour­rait as­sé­cher nos tranches de bois de pin lo­ca­le­ment, pré­cisent les pro­prié­taires sur leur site In­ter­net. À l'époque, nous nous pré­pa­rions à fa­bri­quer des meubles qui in­cor­po­raient ces belles pièces de bois. De plus, les seules tranches live edge que nous avions trou­vées étaient très chères et im­por­tées.

«Nous avons créé un moyen unique qui per­met à tout le monde de per­son­na­li­ser les tranches de bois live edge et de cons­truire des meubles! Main­te­nant, vous pou­vez tous ache­ter des tranches de bois live edge et créer de beaux meubles sur me­sure pour un coût bien moindre que dans un ma­ga­sin de meubles haut de gamme. »

(Pho­to: Gra­cieu­se­té)

Ke­vin Sla­ma, pré­sident.

(Pho­to: Gra­cieu­se­té)

Sté­pha­nie Lan­dry, vice-pré­si­dente.

(Pho­to: Gra­cieu­se­té)

L’un des pro­duits fa­bri­qués à L’ange-gar­dien par Live Edge.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.