Des bre­telles sur la rue Georges se­ront de­man­dées

Le Bulletin - - ACTUALITÉS - YAN­NICK BOURSIER ybour­sier@lexis­me­dia.ca

SÉ­CU­RI­TÉ. Les élus de Ga­ti­neau de­vraient avoir à prendre po­si­tion en fa­veur des bre­telles de l’au­to­route 50 sur la rue Georges lors du conseil du mois d’août.

Le conseiller mu­ni­ci­pal de Mas­son-an­gers, Marc Car­rière, a dé­jà an­non­cé son in­ten­tion de pré­sen­ter une ré­so­lu­tion de­man­dant au gou­ver­ne­ment de prio­ri­ser l’ajout de bre­telles à la hau­teur de la rue Georges.

Ce pro­jet est dans l’air de­puis plu­sieurs an­nées et la Com­mis­sion de la sé­cu­ri­té pu­blique avait dé­jà adop­té une ré­so­lu­tion en fa­veur de ces in­fra­struc­tures. Mais le dos­sier avait été mis de cô­té en rai­son des pro­jets du che­min Pink et du bou­le­vard La Vé­ren­drye, entre autres, men­tionne le conseiller.

Ce der­nier a dé­ci­dé de re­ve­nir à la charge à la suite du dé­pôt la se­maine der­nière d’une ré­so­lu­tion de la conseillère Re­née Amyot pour de­man­der au mi­nis­tère des Trans­ports de don­ner un échéan­cier concret pour la re­cons­truc­tion du pont Alon­zo-wright. Le conseiller sou­haite la même prise de po­si­tion po­li­tique des élus en fa­veur des bre­telles.

SÉ­CU­RI­TÉ

Ce qui est sou­hai­té par le conseiller, c’est une bre­telle de sor­tie de l’au­to­route 50, vers le centre-ville, à la rue Georges et une bre­telle d’en­trée sur l’au­to­route, de la rue Georges, vers Mont­réal.

L’ajout de ces bre­telles per­met­trait d’aug­men­ter la sé­cu­ri­té à Mas­son-an­gers, af­firme le conseiller. Elles per­met­traient aux ca­mions d’in­cen­die de pou­voir se rendre sur la rue Georges par l’au­to­route. «Il faut avoir un plan B pour les ser­vices d’in­cen­die», es­time-t-il.

Pré­sen­te­ment, la Ville ré­pond aux normes de sé­cu­ri­té in­cen­die. Tou­te­fois, ad­ve­nant une si­tua­tion qui bloque le pas­sage vers Mas­so­nan­gers, les ca­mions de­vront faire un dé­tour vers le pont Bra­dy et re­faire tout le tra­jet vers Mas­son sur la rue Georges. Ce qui est li­mite, se­lon le conseiller.

Avec des bre­telles don­nant ac­cès à la rue Georges, les ca­mions pour­raient em­prun­ter l’au­to­route et être sur place en quelques mi­nutes.

(Pho­to Le Bul­le­tin –Yan­nick Boursier)

Marc Car­rière va de­man­der au conseil de prendre po­si­tion en fa­veur des bre­telles d’au­to­route sur la rue Georges.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.