Ani­mée par une pas­sion mu­si­cale, ins­pi­rée par son uku­lé­lé

Le Bulletin - - CULTURE - MA­RIE PIER LÉCUYER mple­cuyer@lexis­me­dia.ca

CHANT. Char­ly Dow­ling était haute comme trois pommes qu’elle chan­tait dé­jà al­lè­gre­ment. Main­te­nant âgée de 18 ans, cette pas­sion de la mu­sique ne l’a pas quit­té, elle qui a fait par­tie des trois lau­réats de Ga­ti­neau prend la scène.

Lun­di pro­chain, en pre­mière par­tie de Mi­chaël, à Cô­té Jar­din, elle au­ra d’ailleurs l’oc­ca­sion de pré­sen­ter le fruit de son tra­vail pen­dant une ving­taine de mi­nutes.

Mais cette pas­sion qui l’anime re­monte à loin. C’est à quatre ans qu’elle a fait ses pre­miers pas en mu­sique, elle qui a été éle­vée dans une fa­mille où pra­ti­que­ment tout le monde joue d’un ins­tru­ment. Très jeune, elle a fait des cours de chant. D’abord, à Plai­sance, elle qui a ha­bi­té long­temps à Lo­cha­ber, puis à Ga­ti­neau, où elle a sui­vi des cours de théâtre mu­si­cal avec l’ar­ti­show.

Au fil des an­nées, elle a eu l’oc­ca­sion de faire dif­fé­rents concours et spec­tacles, al­lant du Bro­co-show à Se­con­daire en spec­tacle en pas­sant par le Fes­ti­val de mont­gol­fières de Ga­ti­neau (FMG).

Et de­puis deux ans, elle a com­men­cé à prendre la plume pour écrire ses propres chan­sons, ar­mée de son uku­lé­lé - le pre­mier ayant été baptisé Ke­vin, le se­cond Billy - tien­telle à pré­ci­ser.

Lun­di pro­chain, elle pré­sen­te­ra certaine de ses com­po­si­tions de­vant le pu­blic ins­tal­lé à la place de la Ci­té. «Je suis ner­veuse, c’est sûr, lance-t-elle. Mais c’est tout le temps le fun, quand il y a beau­coup de monde, c’est tel­le­ment dif­fé­rent que quand tu es dans ton sa­lon avec ta fa­mille qui t’écoute. À toutes mes ex­pé­riences, c’est tou­jours dif­fé­rent.»

Ga­ti­neau prend la scène lui a aus­si per­mis de prendre part à dif­fé­rents ate­liers et for­ma­tions. Si elle a ten­té sa chance pour en faire par­tie, c’est qu’elle vou­lait ap­prendre da­van­tage sur le mé­tier. «Je vou­lais l’en­sei­gne­ment comme au­teur-com­po­si­teur-in­ter­prète», ex­plique-t-elle no­tam­ment. Mais aus­si pour ap­prendre l’ar­rière de la scène, les tour­nées et plu­sieurs autres élé­ments pou­vant fa­vo­ri­ser le dé­ve­lop­pe­ment de sa car­rière.

De pou­voir cô­toyer et ap­prendre avec le porte-pa­role Bru­no Pel­le­tier est aus­si une belle

«C’est vrai­ment ex­tra­or­di­naire de l’avoir avec nous», lance-t-elle.

ENTRE LE THÉÂTRE MU­SI­CAL ET LE CHANT

Pas­sion­née de mu­sique, elle étu­die aus­si en théâtre mu­si­cal au Col­lège Lio­nel-groulx. Que lui ré­serve l’ave­nir? «Je m’ouvre plu­sieurs portes, je veux faire mes propres chan­sons, mes propres shows, mais je veux faire aus­si du théâtre mu­si­cal, du théâtre ou de la té­lé­vi­sion», lance-t-elle.

En so­lo, elle sou­haite éven­tuel­le­ment lan­cer un EP. Elle rêve de la fin de l’été, et évoque un pos­sible vi­déo­clip, mais veut tout de même y al­ler à son rythme. «Des chan­sons, il y a tou­jours place à amé­lio­ra­tion», lance celle qui a eu la chance d’échan­ger no­tam­ment avec Bru­no Pel­le­tier sur le su­jet.

Celle qui dé­crit son style comme «folk acous­tique un peu al­ter­na­tif» en­tend conti­nuer son par­cours mu­si­cal, au gré des oc­ca­sions qui se pré­sentent de­vant elle. «Ça va dé­pendre de mes op­por­tu­ni­tés», en­chaîne-t-elle.

(Pho­to Le Bul­le­tin - Ma­rie Pier Lécuyer)

Char­ly Dow­ling se­ra sur scène en pre­mière par­tie de Mi­chaël, le 16 juillet pro­chain.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.