La chro­nique de l'ex­pert im­mo­bi­lier par

Le Bulletin - - ACTUALITÉS -

De fa­çon gé­né­rale, lors­qu’une per­sonne vend sa de­meure, elle est te­nue de ga­ran­tir que la pro­prié­té est exempte de tous vices de titres ou de tous vices ca­chés, sauf ceux qui sont dé­non­cés avant la vente. C’est ce qu’on ap­pelle plus com­mu­né­ment la « ga­ran­tie lé­gale ». Or, lorsque vous ache­tez une mai­son sans cette ga­ran­tie, vous vous ex­po­sez à di­vers pro­blèmes po­ten­tiels, car vous re­non­cez à l’avance à en­tre­prendre des re­cours contre le ven­deur en cas de vices. Ain­si, si vous trou­vez un dé­faut quel­conque (moi­sis­sure dans les murs, fon­da­tions qui s’ef­fritent, fi­lage élec­trique dé­fec­tueux, etc.) après l’achat, vous ne pou­vez lé­ga­le­ment pas en te­nir le ven­deur res­pon­sable. Lorsque vous n’êtes pas pro­té­gé en cas de vices, as­su­rez-vous de faire ap­pel à un pro­fes­sion­nel pour qu’il puisse pro­cé­der à une ins­pec­tion pré­achat dans les règles de l’art. Avant la visite, avi­sez l’ins­pec­teur de l’ex­clu­sion de la ga­ran­tie lé­gale afin qu’il en tienne compte lors de son ins­pec­tion.

Vous croyez avoir dé­ni­ché la mai­son de vos rêves, mais celle-ci est ven­due sans ga­ran­tie lé­gale? Pour sa­voir ce que ce­la im­plique et quels sont les risques en­cou­rus lors d’une telle tran­sac­tion, li­sez ce qui suit!

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.