CARLE AMYOT ET SA CHEVROLET FA­MI­LIALE 1957

Le Ca­rillon a le plaisir de pu­blier pé­rio­di­que­ment une pho­to d’un (fu­tur) membre du Club d’au­tos Haw­kes­bu­ry avec son vé­hi­cule.

Le Carillon - - COLLECTIVITÉ - MI­CHEL LA­MY mi­chel.la­my@eap.on.ca

Cette se­maine, nous met­tons en ve­dette Carle Amyot, membre No 24, et sa Chevrolet Han­dy­man Wa­gon 1957. La di­vi­sion Chevrolet de GM l’avait éga­le­ment bap­ti­sé 150 de 1953 à 1957. La com­pa­gnie l’avait nom­mée ain­si en rac­cour­cis­sant le nu­mé­ro de la sé­rie de pro­duc­tion 1500 par un chiffre, afin de ca­pi­ta­li­ser sur la ten­dance du nom de l’au­to­mo­bile nu­mé­rique des an­nées 1950. Les se­dans deux portes, quatre portes et fa­mi­liales deux portes ou quatre portes étaient toutes des 150. Il y avait aus­si des 210 pour la sé­rie de pro­duc­tion No 2100. « Mon père avait des Ford sta­tion wa­gon, donc je vou­lais autre chose, a ex­pli­qué M. Amyot. La voi­ture de­man­dait une re­cons­truc­tion com­plète et, moyens per­met­tant, ce­la m’au­ra pris 14 ans avant de com­plé­ter la res­tau­ra­tion. »

Nou­veau cette an­née-là, GM avait in­tro­duit un mo­teur de 283 po3 à in­jec­tion de car­bu­rant. « Le sys­tème à in­jec­tion n’était pas en­core au point. J’ai mis un mo­teur Cor­vette de 327 po3 qui dé­ve­loppe 350 ch. Il est lé­gè­re­ment mo­di­fié », a re­con­nu en sou­riant ce­lui qui est membre du club de­puis le dé­but.

Avec sa ma­gni­fique pein­ture verte, son toit blanc et des en­jo­li­veurs éga­le­ment de Cor­vette, la Han­dy­man ne passe pas in­aper­çue.

—pho­to Mi­chel La­my

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.