KA­REN MINGARELLI VEUT AUG­MEN­TER LE FI­NAN­CE­MENT PU­BLIC

Si elle est élue conseillère, Ka­ren Mingarelli sou­haite être en me­sure d’ai­der la Ville de Haw­kes­bu­ry à ob­te­nir des sub­ven­tions.

Le Carillon - - SPÉCIAL ÉLECTIONS MUNICIPALES - ALEXIA MARSILLO alexia.marsillo@eap.on.ca

Mme Mingarelli a fait car­rière dans la fonc­tion pu­blique du gou­ver­ne­ment fé­dé­ral et connait bien le pro­ces­sus de de­mandes de sub­ven­tions. « Haw­kes­bu­ry a be­soin d’ar­gent sup­plé­men­taire pour conser­ver les taxes au même ni­veau et sans aug­men­ta­tion », a-t-elle ex­pli­qué. Cette femme à la re­traite ori­gi­naire d’Ot­ta­wa à Haw­kes­bu­ry a choi­si de s’ins­tal­ler à Haw­kes­bu­ry en rai­son de son po­ten­tiel. « Il y a par contre beau­coup de tra­vail à faire ici, a-t-elle dé­cla­ré. Plus pré­ci­sé­ment, je veux ré­di­ger des de­mandes de sub­ven­tions au­près des gou­ver­ne­ments, de l’in­dus­trie et des fon­da­tions pour ob­te­nir de l’ar­gent pour Haw­kes­bu­ry. »

Elle a ajou­té que la Ville de Haw­kes­bu­ry né­ces­site aus­si beau­coup d’in­ves­tis­se­ments et plus de tou­risme, « ce qui de­mande une cer­taine ou­ver­ture d’es­prit », a-t-elle fait re­mar­quer.

Mme Mingarelli est an­glo­phone, mais elle parle et écrit le fran­çais, tout en fai­sant des ef­forts quo­ti­diens pour le par­ler. « Le fran­çais est une belle langue et fait par­tie de l’hé­ri­tage de Haw­kes­bu­ry, a pré­ci­sé Mme Mingarelli. Mais, puisque nous avons be­soin d’in­ves­tis­se­ments pro­ve­nant de l’ex­té­rieur et des tou­ristes, nous de­vons être in­clu­sifs. »

Pho­to fournie

Ka­ren Mingarelli—

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.