PAULA ASSALY: UNE FEMME AUX MUL­TIPLES CHA­PEAUX

Le voyage, le jar­di­nage, l’art vi­suel, l’ar­chi­tec­ture – ceux-ci sont seule­ment quelques exemples des plu­sieurs in­té­rêts de Paula Assaly. En plus d’être la nou­velle mai­resse de Haw­kes­bu­ry, Mme Assaly est une femme qui porte plu­sieurs cha­peaux in­té­res­sants

Le Carillon - - PORTRAIT - ALEXIA MARSILLO [email protected]

« Je pré­fère voya­ger à tra­vers le monde au lieu de re­tour­ner tou­jours au même en­droit, a ra­con­té Mme Assaly. Il y a tel­le­ment à ap­prendre, à voir, à com­prendre, l’his­toire, l’ar­chi­tec­ture, les cou­tumes et les cul­tures dif­fé­rentes. »

Des di­verses des­ti­na­tions qu’elle a vi­si- tées, l’Alas­ka est une de ses pré­fé­rées pour « ses im­menses pay­sages d’une ex­trême beau­té ». Le Grand Ca­nyon est aus­si sur sa liste de fa­vo­ris pour la même rai­son, ain­si que plu­sieurs villes d’Eu­rope pour l’ar­chi­tec­ture im­pres­sion­nante. Bien qu’elle aime voya­ger et dé­cou­vrir dif­fé­rentes par­ties du monde, Mme Assaly vit aus­si de nou­velles aven­tures et fait des dé­cou­vertes ici-même. Femme de plu­sieurs ta­lents et in­té­rêts, Mme Assaly est fas­ci­née par le de­si­gn in­té­rieur, l’hor­ti­cul­ture, l’amé­na­ge­ment pay­sa­ger, l’ar­chi­tec­ture et les arts vi­suels.

« J’ai un stu­dio d’art à la mai­son et j’es­saie di­verses tech­niques d’arts vi­suels, a-t-elle ex­pli­qué. J’adore l’art sous toutes ses formes. À titre de pré­si­dente du Centre cultu­rel, je par­ti­cipe à plu­sieurs confé­rences et vi­sionne près de 45 spec­tacles et vi­trines par an­née. »

Elle oc­cupe ce poste de­puis

2012.

Mme

Assaly a réus­si à

« J’ADORE L’ART SOUS TOUTES SES FORMES».

concré­ti­ser tous ses in­té­rêts et ses pas­sions en vé­ri­tables com­pé­tences. Elle a pour­sui­vi ses études post­se­con­daires à l’Uni­ver­si­té d’Ot­ta­wa, où elle a ob­te­nu un bac­ca­lau­réat ès arts avec concen­tra­tion en psy­cho­lo­gie, un cer­ti­fi­cat en en­sei­gne­ment et une maî­trise en édu­ca­tion avec spé­cia­li­sa­tion en coun­se­ling sco­laire. Mais elle n’en avait pas en­core fi­ni avec ça. Elle a éga­le­ment ob­te­nu un di­plôme de l’Aca­dé­mie de Haute Cou­ture Ri­chard Ro­bin­son, ain­si qu’un cer­ti­fi­cat en construc­tion ré­si­den­tielle.

Mme Assaly dé­crit son plus grand in­té­rêt comme étant de « tou­jours ap­prendre ». « Ap­prendre sans cesse dans dif­fé­rents do­maines, ce­la me fas­cine. » Elle a en­suite pour­sui­vi ses études pour ob­te­nir son di­plôme en droit avec une concen­tra­tion en droit fis­cal. Au cours de sa car­rière d’avo­cate, Me Assaly a re­pré­sen­té plu­sieurs mu­ni­ci­pa­li­tés et a pra­ti­qué le droit im­mo­bi­lier ré­si­den­tiel et com­mer­cial, le droit hy­po­thé­caire et le droit suc­ces­so­ral. Elle a en­suite ob­te­nu un cer­ti­fi­cat en ges­tion de pro­jet dans le do­maine de la haute tech­no­lo­gie et a com­plé­té un stage chez Tun­draSe­mi­con­duc­tors. Sa pas­sion pour l’en­vi­ron­ne­ment l’a aus­si ame­née à ter­mi­ner trois an­nées d’études en hor­ti­cul­ture. Le jar­di­nage est une de ses ac­ti­vi­tés pré­fé­rées pour pas­ser le temps. Au mi­lieu de toute cette sco­la­ri­té et de tout ce tra­vail, elle est par­ve­nue à main­te­nir une vie de fa­mille. Mme Assaly est née à Haw­kes­bu­ry en 1953, la fille de Jim­my Assaly et Ju­liette Ravary Assaly. Elle a étu­dié à l’école Mar­gue­rite Bour­geois, à l’école Sa­cré-Coeur de Bour­get et à l’École se­con­daire ca­tho­lique ré­gio­nale de Haw­kes­bu­ry. Elle ré­side main­te­nant à L’Ori­gnal avec son conjoint Mi­chael J. Houle et ses deux fils Jo­na­than et Mi­chael-An­tho­ny.

Lors de sa vic­toire comme nou­velle mai­resse de Haw­kes­bu­ry, le lun­di 22 oc­tobre, Mme Assaly a re­mer­cié ses en­fants et son conjoint pour leur ap­pui pen­dant sa cam­pagne. « Mon conjoint, Mi­chael, ne s’est ja­mais plaint, il était tou­jours su­per po­si­tif, c’était re­mar­quable. »

« AP­PRENDRE SANS CESSE DANS DIF­FÉ­RENTS DO­MAINES, CE­LA ME FAS­CINE. »

—pho­to four­nie

Paula Assaly a fait la mise au jeu of­fi­cielle du match des Hawks de Haw­kes­bu­ry, le 26 oc­tobre, contre les 73s de Kempt­ville.

Four­nies —pho­to four­nie —pho­tos

Ci-des­sus, Paula Assaly et ses deux fils Jo­na­than et Mi­chaelAn­tho­ny. À gauche, Paula Assaly, 8 ans. Elle est née à Haw­kes­bu­ry en 1953, la fille de Jim­my Assaly et Ju­liette Ravary Assaly. Elle a étu­dié à l’école Mar­gue­rite Bour­geois, à l’école Sa­cré-Coeur de Bour­get et à l’École se­con­daire ca­tho­lique ré­gio­nale de Haw­kes­bu­ry. Main­te­nant, le voyage, le jar­di­nage, l’art vi­suel, l’ar­chi­tec­ture sont seule­ment quelques exemples des plu­sieurs in­té­rêts de Paula Assaly. En plus d’être la nou­velle mai­resse de Haw­kes­bu­ry, Mme Assaly est une femme qui porte plu­sieurs cha­peaux in­té­res­sants et co­lo­rés.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.