Un site désaf­fec­té re­vi­vra sous peu à Sainte-Eu­la­lie

Le Courrier Sud - - ACTUALITÉS - SÉ­BAS­TIEN LACROIX se­bas­tien.lacroix@tc.tc

Un in­ves­tis­se­ment de plus d’un mil­lion de dol­lars per­met­tra de va­lo­ri­ser un ter­rain désaf­fec­té à la sor­tie 204 de l’au­to­route 20, à Sainte-Eu­la­lie, tout près du site du fa­meux Ma­drid.

De­puis dé­jà quelques se­maines, l’en­tre­prise Le Maître Construc­teur St-Jacques a fait dé­mo­lir le bâ­ti­ment de l’an­cien res­tau­rant qui était fer­mé de­puis près d’une di­zaine d’an­nées. On s’est éga­le­ment as­su­ré de la décontamination du ter­rain qui a aus­si abri­té une sta­tion-ser­vice. En fait, seule l’en­seigne a été conser­vée. Il suf­fi­ra de rem­pla­cer le pan­neau sur le­quel on peut pré­sen­te­ment lire « J’ai ven­du ! ».

Au cours des pro­chaines se­maines, à la fin-no­vembre ou au dé­but-dé­cembre, les mai­sons mo­dèles fe­ront gra­duel­le­ment leur ap­pa­ri­tion sur le site. Au dé­part, l’en­tre­prise pré­voit en ins­tal­ler quatre, mais il y au­ra de la place pour cinq. Les mo­dèles en place de­vraient chan­ger en­vi­ron tous les cinq ans, se­lon ce qu’il nous a été per­mis d’ap­prendre.

Celles-ci se­ront dis­po­nibles pour des vi­sites sur place pour les per­sonnes in­té­res­sées à ache­ter di­rec­te­ment du fa­bri­cant. Une com­mande se­ra en­suite pas­sée à l’usine si­tuée à Saint-Jacques-de-Leeds, près de Thet­ford Mines.

Près de 400 mo­dules quittent l’usine an­nuel­le­ment, soit près de 150 mai­sons li­vrées par­tout au Qué­bec. L’en­tre­prise fa­mi­liale fait en­suite af­faire avec des en­tre­pre­neurs lo­caux pour les dif­fé­rents ser­vices de fon­da­tions, ex­ca­va­tions, élec­tri­ci­té, etc.

Une toute nou­velle suc­cur­sale se­ra aus­si ins­tal­lée sur le site. Des fon­da­tions ont dé­jà été cou­lées pour ac­cueillir l’édi­fice de plus de 2400 pieds car­rés qui se­ra fa­bri­qué en usine. Ce­lui-ci ar­ri­ve­ra en trois mo­dules qui au­ront pas­sé en­vi­ron une se­maine et de­mie sur la chaîne de pro­duc­tion.

Le bâ­ti­ment se­ra com­po­sé de bu­reaux de vente et d’une grande salle de dé­mons­tra­tion. Un sous-sol amé­na­gé est éga­le­ment pré­vu. Au dé­part, on pré­voit créer trois em­plois, soit un pour le mar­ke­ting et deux ven­deurs. La com­pa­gnie vise tou­te­fois une équipe de cinq per­sonnes, tou­jours en mi­sant sur la main-d’oeuvre lo­cale.

UN SITE STRA­TÉ­GIQUE

De­puis jan­vier der­nier, l’en­tre­prise était si­tuée à la sor­tie 220 de l’au­to­route 20, mais elle pré­fé­rait de loin cet em­pla­ce­ment. C’est pour­quoi elle n’a pas hé­si­té à at­tendre les dé­lais né­ces­saires de­vant la Com­mis­sion de pro­tec­tion du ter­ri­toire agri­cole (CPTAQ) qui a fi­na­le­ment été ren­du le 13 sep­tembre der­nier.

C’est que la forme en de­mi-lune du ter­rain est par­faite pour les be­soins de l’en­tre­prise en per­met­tant une dis­po­si­tion idéale des mai­sons mo­dèles. Les fa­çades se­ront ain­si vi­sibles de l’au­to­route 20, pour at­ti­rer la clien­tèle qui pour­ra ac­cé­der au site par le rang des Plaines.

Le site offre éga­le­ment toute une vi­si­bi­li­té, avec un tra­fic avoi­si­nant les 30000 vé­hi­cules par jour se­lon les der­nières es­ti­ma­tions du mi­nis­tère des Tran­sports du Qué­bec (MTQ). « C’est aus­si à cô­té du Ma­drid, un en­droit que tout le monde connaît. Ils pour­ront se si­tuer fa­ci­le­ment », re­con­nait Kim­ber­ly Pou­lin-Roy, la res­pon­sable des com­mu­ni­ca­tions et du mar­ke­ting.

UN AGRAN­DIS­SE­MENT

Si des dé­lais ont été né­ces­saires de­vant la CPTAQ, c’est que l’en­tre­prise de­man­dait qu’une su­per­fi­cie sup­plé­men­taire de 3 310 mètres car­rés puisse être uti­li­sée à des fins autres qu’agri­cole, pour pas­ser d’un ter­rain de 7 785 à 11 095 mètres car­rés.

La CPTAQ a ain­si re­con­nu que l’usage pro­je­té n’au­rait pas d’im­pact sur les ac­ti­vi­tés avoi­si­nantes. En­core moins que l’an­cien, de res­tau­ra­tion, qui consti­tuait un im­meuble pro­té­gé. C’est pour­quoi elle n’a pas hé­si­té à re­con­duire l’usage com­mer­cial sur la par­tie prin­ci­pale.

Elle a aus­si fait va­loir que la por­tion (à l’est) qui était dé­jà uti­li­sée était re­cou­verte de gra­vier et n’avait ja­mais fait l’ob­jet d’une uti­li­sa­tion agri­cole de­puis l’en­trée en vi­gueur de la Loi. Pour ce qui est de la plus pe­tite par­celle (à l’ouest), elle se re­trou­ve­rait en­cla­vée entre des voies de cir­cu­la­tion et dif­fi­ci­le­ment ré­cu­pé­rable en rai­son de sa faible su­per­fi­cie.

La Com­mis­sion a éga­le­ment ad­mis que le pro­jet au­ra un ef­fet bé­né­fique sur la mu­ni­ci­pa­li­té en contri­buant à aug­men­ter les taxes fon­cières, en plus de s’ins­crire dans la vo­lon­té de la MRC de Ni­co­let-Yamaska de dy­na­mi­ser l’oc­cu­pa­tion du ter­ri­toire.

En no­vembre 2007, la CPTAQ avait pour­tant re­je­té la de­mande des pré­cé­dents pro­prié­taires OB­TE­NEZ UNE RE­MISE POS­TALE DE 888 740-3060 qui sou­hai­taient ajou­ter les usages d’en­tre­po­sage et de vente de vé­hi­cules ré­créa­tifs de tous genres et des sports uti­li­taires et d’équi­pe­ments et d’ac­ces­soires de plein-air.

La com­pa­gnie à nu­mé­ro, qui avait ac­quis la par­celle de 3 310 mètres car­rés du MTQ, de­man­dait aus­si de l’uti­li­ser pour agran­dir le sta­tion­ne­ment du res­tau­rant. Ce qui avait été ju­gé ir­re­ce­vable par la Com­mis­sion.

D’AUTRES PRO­JETS EN VUE ?

Par ailleurs, le sec­teur de la sor­tie 204 pour­rait fi­na­le­ment re­vivre de plus belle. Se­lon ce que Le Cour­rier Sud a ap­pris, une com­pa­gnie à nu­mé­ro a ré­cem­ment fait l’ac­qui­si­tion du ter­rain si­tué de l’autre cô­té de l’au­to­route 20, sur le rang des Cèdres.

À cet en­droit, où il y a dé­jà eu un mo­tel, ja­dis na­guère, qui a de­puis été dé­mo­li. Le ter­rain avait été ac­quis par la Mu­ni­ci­pa­li­té pour non-paie­ment de taxes, il y a une quin­zaine d’an­nées, et a chan­gé de main à deux re­prises. Au­cun per­mis n’a tou­te­fois en­core été de­man­dé pour un éven­tuel pro­jet.

Car­men Brouillette cbrouill@no­ta­rius.net 1580, boul. Port-Royal, Bé­can­cour

(Pho­to Google)

L’an­cien res­tau­rant a été dé­mo­li au cours de l’au­tomne.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.