Vio­lence sexuelle: Qué­bec en­fonce le clou

Le gou­ver­ne­ment an­nonce un in­ves­tis­se­ment de 23 mil­lions de dol­lars.

Le Délit - - Actualités - sé­bas­tien Ou­din-fi­li­pe­cki Le Dé­lit

«Je ne peux ac­cep­ter que des vio­lences sexuelles soient la cause de trau­ma­tismes et d’aban­don des études. » dé­cla­rait la Mi­nistre qué­bé­coise de l’en­sei­gne­ment su­pé­rieur Hé­lène Da­vid, lors de la pu­bli­ca­tion par le gou­ver­ne­ment, de sa Stra­té­gie d’in­ter­ven­tion pour pré­ve­nir et contrer les vio­lences à ca­rac­tère sexuel en en­sei­gne­ment su­pé­rieur. Ce rap­port, or­ga­ni­sé en six axes, al­lant de la sen­si­bi­li­sa­tion au pro­blème des vio­lences sexuelles, en pas­sant par le trai­te­ment des dé­voi­le­ments, contient de mul­tiples re­com­man­da­tions pour les cé­geps et les uni­ver­si­tés afin de lut­ter contre les vio­lences sexuelles. Ain­si le rap­port sou­ligne, par exemple, que « la sen­si­bi­li­sa­tion des étu­diantes et étu­diants de pre­mière an­née à la pro­blé­ma­tique des vio­lences sexuelles doit […] être pré­vue et in­té­grée aux ac­ti­vi­tés d’ac­cueil » afin de mieux pré­pa­rer les membres de la com­mu­nau­té à ré­agir face à un dé­voi­le­ment ou une plainte. Aus­si, le rap­port re­com­mande la créa­tion, dans cha- que éta­blis­se­ment, d’un bu­reau «de type gui­chet unique» pour ac­cueillir et orien­ter les sur­vi­vant·e·s --tout en no­tant que les membres du per­son­nels tra­vaillant dans ces struc­tures «de­vront prendre en consi­dé­ra­tion la di­ver­si­té cultu­relle, sexuelle et de genre ain­si que les be­soins propres à cer­tains groupes, no­tam­ment les étu­diantes et étu­diants en si­tua­tion de han­di­cap.» En­fin le rap­port en­joint aus­si les éta­blis­se­ments su­pé­rieurs à se do­ter d’une « po­li­tique » ou d’un « code de conduite » spé­ci­fique.

Ré­ac­tions pru­dentes

Du cô­té des as­so­cia­tions étu­diantes, si la ma­jo­ri­té sa­lue un pas dans la bonne di­rec­tion et ap­plau­dit en grande pompe l’in­ves­tis­se­ment de 23 mil­lions de dol­lars, d’autres, à l’image de l’as­so­cia­tion pour la voix étu­diante du Qué­bec (AVÉQ) re­grettent un « manque de clar­té». «Plu­sieurs cam­pus ont dé­jà des dif­fi­cul­tés à avoir de bonnes res­sources, par­ti­cu­liè­re­ment en ré­gion. La mi­nistre a an­non­cé un mon­tant pour sa stra­té­gie, maintenant reste à sa­voir si les res­sources se­ront réel­le­ment ac­ces­sibles pour tous les étu­diant·e·s au Qué­bec », ex­plique Häxan Bon­du, res­pon­sable aux af­faires so­cio­po­li­tiques de L’AVEQ. Elle fait ici ré­fé­rence au manque d’in­for­ma­tion en ce qui concerne la dis­tri­bu­tion des fonds an­non­cés par le gou­ver­ne­ment.

L’as­so­cia­tion des étu­diant·e·s en pre­mier cycle de l’uni­ver­si­té Mcgill (AÉUM, SSMU en an­glais, ndlr), par la voix d’un com­mu­ni­qué de presse, a dé­cla­ré : « ré­pond[re] à l’an­nonce avec des hé­si­ta­tions à cause de quelques pré­oc­cu­pa­tions sou­le­vées lors du pro­ces­sus de consul­ta­tion pour cette stra­té­gie, no­tam­ment l’ab­sence de per­cep­tion des per­sonnes ayant su­bi une agres­sion sexuelle (PASAS)» tout en di­sant qu’elle « at­tend[ait] avec in­té­rêt la conti­nua­tion du tra­vail avec le ca­bi­net du mi­nistre».

Et Mcgill dans tout ça ?

L’uni­ver­si­té Mcgill pour sa part sou­li­gné que la stra­té­gie de la Mi­nistre re­pré­sente un « pas en avant im­por­tant pour toutes les uni­ver­si­tés dans la pro­vince » et que le tra­vail de l’uni­ver­si­té était « conti­nu » et que la Po­li­tique contre la vio­lence sexuelle (vo­tée l’an­née der­nière, ndlr) se­ra « sou­mise à des ré­vi­sions », no­tam­ment après la re­mise des rap­port du Groupe d’étude sur la vio­lence sexuelle sur les cam­pus et du Co­mi­té de mise en oeuvre de la Po­li­tique contre la vio­lence sexuelle.

La lutte contre les vio­lences sexuelles avait été au coeur de l’ac­tua­li­té mc­gil­loise l’an­née der­nière alors que des al­lé­ga­tions de vio­lence sexuelle et gen­rée avaient conduit à la dé­mis­sion du vice-pré­sident aux Af­faires ex­ternes de L’AÉUM Da­vid Aird, ain­si que du pré­sident Ben Ger et en­trai­né une pro­fonde ré­forme de l’as­so­cia­tion. x

Prune en­gé­rant

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.