Brett Ka­va­naugh et la mi­sère du monde

« A sca­ry time » comme l’a si bien dit le pré­sident Do­nald Trump.

Le Délit - - Société - Ka­the­rine ma­rin Édi­trice So­cié­té

Ré­su­mons l’af­faire Ka­va­naugh pour les gens qui ne se­raient pas au cou­rant : le tout nou­veau juge (don­nant à l’af­faire son propre nom) à la Cour su­prême des États-unis fut ad­mis au sein de cette my­thique ins­ti­tu­tion mal­gré les al­lé­ga­tions de viol de quatre femmes, dont une ayant té­moi­gné de­vant la cour, Ch­ris­tine Bla­sey Ford. Le vote des sé­na­teurs amé­ri­cains fut ser­ré : 51 pour, 49 contre. Oui, ser­ré. Peut-être ce mot vous pa­rait-il dif­ficle à ava­ler, ou en­core ré­sonne-t-il comme les cloches de l’église lors de fu­né­railles.

Ser­ré?

Do­nald Trump a été élu et gar­dé au pou­voir sans trop de ques­tions a pos­te­rio­ri mal­gré la ving­taine d’al­lé­ga­tions, que l’on au­rait pu croire être une pluie acide, mais qui vrai­ment ne fut que bruine qui froisse une belle coupe de che­veux, et qui, comble du mal­heur, n’est que frus­tra­tion de tous les jours. J’ai cru à tort, dans les der­niers mois, que la si­tua­tion po­li­tique pa­rais­sant aus­si conta­gieuse que la peste nous di­vi­sait plus que le « cours nor­mal » des choses l’au­rait vou­lu. Mais rien ne nous di­vise sauf nous-mêmes, en tant que so­cié­té, et si on en croit les mots de Fou­cault, « le sens n’[est] pro­ba­ble­ment qu’une sorte d’ef­fet de sur­face, un mi­roi­te­ment, une écume, et (...) ce qui nous tra­vers[e]pro­fon­dé­ment, ce qui [est] avant nous, ce qui nous sout[ient] dans le temps et dans l’es­pace, c’[est] le sys­tème […]» (Fou­cault, 1966). Mots plu­tôt dif­fi­ciles à di­gé­rer si l’on a le dé­sir contes­ta­taire de mettre le poids des évè­ne­ments sur le dos du«sys­tème». Mal­heu­reu­se­ment, on peut mar­cher vers on-ne-sait-quoi en re­gar­dant nos pieds in­dé­pen­dam­ment de ce sys­tème po­li­tique cor­rom­pu, même si ce der­nier le nour­rit in­dé­nia­ble­ment. Ain­si, il me semble im­por­tant de bien prendre toute la me­sure de cette so­cié­té aux al­lures sur­réa­listes dans la­quelle nous évo­luons afin de consi­dé­rer que le vote qui a fait en­trer Brett Ka­va­naugh à la Cour su­prême n’est peut-être pas aus­si ser­ré que ce que les ap­pa­rences portent à croire, et ne re­lève pas du ha­sard.

Un chiffre

Entre 51 et 49, ef­fec­ti­ve­ment, il y a un faible écart nu­mé­rique. Mais, à mon sens, le mur ri­di­cu­le­ment haut de l’igno­rance s’étend plus loin que ce que l’ima­gi­naire au­rait pu nous faire en­tre­voir et c’est peut-être ce qui nous sur­prend dans cette af­faire. Com­ment 51 per­sonnes peuvent-elles croire qu’un in­di­vi­du ayant très fort pos­si­ble­ment agres­sé d’autres in­di­vi­dus soit en me­sure de prendre des dé­ci­sions d’en­ver­gure na­tio­nale, sur­tout si l’on consi­dère le de­gré ma­jeur des­dites dé­ci­sions... Si on ne peut res­pec­ter un être hu­main à la plus pe­tite échelle sin­gu­lière, com­ment peut-on s’at­tendre à être res­pec­té en tant que so­cié­té? En­fin, ce que je tiens à ex­pri­mer, plus tri­via­le­ment, tient en ce­la : si l’on élit des agres­seurs, on se fe­ra agres­ser col­lec­ti­ve­ment. Si l’on ne peut mettre notre hu­ma­ni­té en ac­tion et faire preuve d’em­pa­thie, com­ment peut-on es­pé­rer un jour se sen­si­bi­li­ser? x

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.