Con­seil lé­gis­la­tif

Le Con­seil pour­rait sus­pendre l’ac­ti­vi­té d’un membre exé­cu­tif n’im­porte quand.

Le Délit - - Actualités - Ju­liette De lam­ber­te­rie Édi­trice Ac­tua­li­tés

Une mo­tion an­non­cée lors du der­nier Con­seil lé­gis­la­tif, le 15 no­vembre, pro­pose de don­ner la pos­si­bi­li­té aux membres du Con­seil de sus­pendre l’ac­ti­vi­té d’un membre exé­cu­tif de l’as­so­cia­tion étu­diante si ce­lui·celle-ci « im­pacte né­ga­ti­ve­ment l’as­so­cia­tion [des élèves]», et ce, à n’im­porte quel mo­ment.

Sus­pen­sion éven­tuelle

La mo­tion, ame­née par le pré­sident de L’AÉUM (As­so­cia­tion étu­diante de l’université Mcgill, SSMU en an­glais, ndlr) Tre Mans­doer­fer, ain­si que par la vice-pré­si­dente à la vie étu­diante, So­phia Es­terle et le re­pré­sen­tant de la Fa­cul­té de gé­nie, Maxence Fre­nette, don­ne­rait la pos­si­bi­li­té aux re­pré­sen­tant·e·s du Con­seil, à condi­tion d’ob­te­nir les si­gna­tures de la moi­tié des membres, de faire passer une mo­tion élec­tro­nique pro­po­sant la sus­pen­sion des ac­ti­vi­tés d’un·e exé­cu­tif·ve. L’action né­ces­si­te­ra aus­si de four­nir des rai­sons pré­cises qui mo­tivent la de­mande de sus­pen­sion. L’on sau­ra si cette ini­tia­tive se­ra adop­tée au pro­chain Con­seil lé­gis­la­tif, le 29 no­vembre.

Amé­lio­ra­tion des ré­fé­ren­dums

Suite à « des si­tua­tions mul­tiples au cours des der­nières élec­tions et des der­nières pé­riodes de re­fe­ren­daa ayant in­di­qué des in­con­sis­tances et des pro­blèmes quant au rè­gle­ment ac­tuel sur les élec­tions et les ré­fé­ren­dums », deux nou­velles mo­tions, ame­nées par le pré­sident, Tre Mans­doer­fer, So­phia Es­terle, et Maxence Fren­nette, pro­posent plu­sieurs mo­di­fi­ca­tions dans les ré­gu­la­tions ac­tuelles por­tant sur les pro­ces­sus d’élec­tions et de référendum. Par­mi celles-ci : un éven­tuel référendum por­tant sur une mo­di­fi­ca­tion de la cons­ti­tu­tion de L’AÉUM de­vra être ap­prou­vé au préa­lable par la ma­jo­ri­té des membres du Con­seil des di­rec­teurs.

Tou­jours au su­jet des élec­tions et des ré­fé­ren­dums, le Co­mi­té de ré­vi­sion des do­cu­ments de gou­ver­nance ( Go­ver­nance Do­cu­ments Re­view Com­mit­tee en an­glais, ndlr) a ex­pri­mé ses in­quié­tudes, en avril 2018, quant à cer­tains des règle- ments concer­nant ces en­jeux. Par exemple, lors­qu’un un·e étu­diant·e monte un co­mi­té de cam­pagne élec­to­rale, ce­lui-ci doit se plier à di­verses contraintes, alors qu’un·e étu­diant·e mi­li­tant contre la cam­pagne, donc du cô­té du non, n’est li­mi­té par au­cun rè­gle­ment. Comme l’une des pré­oc­cu­pa­tions l’énonce, « les étu­diants perdent le droit de par­ler li­bre­ment dès qu’ils s’ins­crivent en tant que membre d’un co­mi­té de cam­pagne élec­to­rale ». De plus, il n’existe pré­sen­te­ment au­cun moyen pour un groupe d’étu­diant·e·s de créer un co­mi­té de cam­pagne « non », c’est-à-dire de faire of­fi­ciel­le­ment cam­pagne contre un·e can­di­dat·e en par­ti­cu­lier. Ain­si, la mo­tion pro­po­sée le 15 no­vembre sug­gère de rendre pos­sible la créa­tion d’un co­mi­té du « non » contre la cam­pagne élec­to­rale d’un·e can­di­dat·e. Pour qu’un tel co­mi­té soit créé, dix si­gna­tures d’étu­diant·e·s se­ront né­ces­saires. En bref, si la mo­tion passe, il se­ra dé­sor­mais pos­sible d’of­fi­ciel­le­ment faire cam­pagne, par exemple, contre un·e can­di­dat·e pos­tu­lant pour de­ve­nir pré­sident·e de L’AÉUM, ce qui pour­rait avoir un im­pact no­table en cas de can­di­da­ture unique, comme lors des der­nières élec­tions de L’AÉUM d’avril 2018.

Li­ber­té de l’in­for­ma­tion

Afin d’amé­lio­rer l’ac­cès à l’in­for­ma­tion, et no­tam­ment aux don­nées présentes dans les do­cu­ments de L’AÉUM, Bryan Bu­ra­ga, re­pré­sen­tant du Sé­nat, ain­si qu’an­drew Fi­guei­re­do et Ro­bert Hu ont pro­po­sé une nou­velle mo­tion pro­po­sant des chan­ge­ments po­ten­tiels aux rè­gle­ments sur la li­ber­té d’in­for­ma­tion. La mo­tion don­ne­rait ain­si le droit à n’im­porte qui de de­man­der l’ac­cès à presque tous les do­cu­ments de L’AÉUM, et ce, dans un dé­lai de moins de qua­torze jours. x

SO­FIA ENAULT

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.