Ma­na­fort co­opé­re­ra dans l’en­quête russe

L’ex-chef de cam­pagne de Do­nald Trump plaide cou­pable à deux ac­cu­sa­tions

Le Devoir - - Monde - CHAR­LOTTE PLANTIVE À WA­SHING­TON AGENCE FRANCE-PRESSE

L’an­cien di­rec­teur de cam­pagne de Do­nald Trump, Paul Ma­na­fort, a ac­cep­té ven­dre­di, dans un re­vi­re­ment in­at­ten­du, de co­opé­rer dans l’en­quête russe, fai­sant en­core mon­ter d’un cran la pres­sion sur la Mai­son-Blanche.

S’il y a eu col­lu­sion entre Mos­cou et l’équipe du can­di­dat ré­pu­bli­cain pen­dant la cam­pagne pré­si­den­tielle de 2016, l’an­cien lob­byiste qui l’a di­ri­gée pen­dant cinq mois et qui avait au­pa­ra­vant tra­vaillé pour des Ukrai­niens pro-russes a toutes les chances d’avoir été au cou­rant.

Pour­sui­vi pour des ac­ti­vi­tés frau­du­leuses an­té­rieures à la cam­pagne, Paul Ma­na­fort, 69 ans, a ac­cep­té ven­dre­di un ac­cord avec l’équipe du pro­cu­reur spé­cial Ro­bert Muel­ler char­gée de l’en­quête russe, la bête noire de Do­nald Trump, qui l’ac­cuse de me­ner une in­juste « chasse aux sor­cières ».

M. Ma­na­fort a ac­cep­té de plai­der cou­pable d’as­so­cia­tion de mal­fai­teurs contre les États-Unis et d’obs­truc­tion à la jus­tice, dans l’es­poir d’une peine amoin­drie. Mais sur­tout, il a ac­cep­té de co­opé­rer à l’en­quête, ce qu’il s’était tou­jours re­fu­sé à faire.

Preuve d’une cer­taine ner­vo­si­té, la Mai­son-Blanche s’est em­pres­sée d’as­su­rer que sa dé­ci­sion concer­nait des faits n’ayant «ab­so­lu­ment rien à voir avec le pré­sident ou sa cam­pagne pré­si­den­tielle vic­to­rieuse de 2016 ».

« Il n’y a ab­so­lu­ment au­cun lien », a mar­te­lé Sa­rah San­ders, porte-pa­role de l’exé­cu­tif. Paul Ma­na­fort est en ef­fet mis en cause pour des faits an­té­rieurs à 2014, le pro­cu­reur spé­cial ayant au­to­ri­té pour pour­suivre tout dé­lit dé­cou­vert pen­dant ses in­ves­ti­ga­tions.

L’an­cien consul­tant a re­con­nu ven­dre­di avoir dis­si­mu­lé aux au­to­ri­tés et au fisc ses ac­ti­vi­tés de conseil en fa­veur de l’an­cien pré­sident ukrai­nien Vik­tor Ia­nou­ko­vitch, puis d’avoir ten­té de cor­rompre des té­moins.

Il a été re­con­nu cou­pable de fraude ban­caire et fis­cale re­la­ti­ve­ment à ces ac­ti­vi­tés dans un pre­mier pro­cès te­nu en août en Vir­gi­nie. Il at­tend le pro­non­cé de sa sen­tence.

En plai­dant cou­pable, il s’évite un nou­veau pro­cès em­bar­ras­sant. Il a pris cette dé­ci­sion pour « pro­té­ger sa fa­mille », a com­men­té son avo­cat Ke­vin Dow­ning à l’is­sue de l’au­dience à Wa­shing­ton.

Dans le tri­bu­nal, Paul Ma­na­fort a af­fi­ché une mine im­pas­sible, se conten­tant de ré­pondre par l’af­fir­ma­tive ou la né­ga­tive aux ques­tions de pro­cé­dure de la juge Amy Ber­man Jack­son.

Son vi­sage s’est tou­te­fois al­lon­gé quand celle-ci a énu­mé­ré les pro­prié­tés qui al­laient être sai­sies dans le cadre de son ac­cord de plai­der-cou­pable, no­tam­ment une vil­la avec pis­cine, ten­nis et ter­rain de golf sur l’île de Long Is­land.

Connu pour ses goûts de luxe — il a un jour dé­bour­sé 15 000 $ pour une veste en peau d’au­truche et a fait tailler un bos­quet en forme de M —, Paul Ma­na­fort a per­du de sa su­perbe de­puis qu’il est en pri­son. Il a été ar­rê­té en juin, après avoir ten­té de contac­ter des té­moins. Se­lon l’ac­cord, il va res­ter dé­te­nu jus­qu’à ce que la juge Jack­son fixe sa peine, qui pour­rait al­ler jus­qu’à 10 ans de pri­son.

En at­ten­dant, dans quelle me­sure va-til ai­der les en­quê­teurs ? « S’il co­opère plei­ne­ment, il pour­rait four­nir des in­for­ma­tions im­por­tantes », a re­le­vé le re­pré­sen­tant dé­mo­crate Adam Schiff, membre de la Com­mis­sion du ren­sei­gne­ment, en sa­luant une « vic­toire im­por­tante » pour le pro­cu­reur Muel­ler. « Il était im­pli­qué ou avait connais­sance des prin­ci­paux dé­ve­lop­pe­ments dans la cam­pagne de Trump, no­tam­ment la ren­contre à la Trump To­wer lors de la­quelle l’équipe pen­sait re­ce­voir des in­for­ma­tions com­pro­met­tantes sur Hilla­ry Clin­ton », a-t-il rap­pe­lé.

Il s’agit d’une « vic­toire im­por­tante » pour le pro­cu­reur Muel­ler

DANA VERKOUTEREN VIA AS­SO­CIA­TED PRESS

Un cro­quis de l’au­dience de Paul Ma­na­fort (en haut à droite)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.